Les syndicats et les associations de motards mobilisés contre le projet de réforme des retraites

social cayenne
Mobilisation du 11 janvier à Matoury
Syndicats et motards associés ©Karl Constable
L’UTG-FO-la FSU-Solidaires et la CFE-CGC ont organisé une manifestation ce matin devant un grand centre commercial de Matoury. Objectif : aller au devant de consommateurs, futurs ou actuels retraités pour les sensibiliser sur le projet de réforme des retraites. Les motards étaient présents.
Motards et solidaires ! C’est l’état d’esprit qui anime les bikers guyanais ! Mobilisation contre la réforme des retraites oblige, ce samedi matin eux aussi ont voulu dire leur opposition ainsi que l'explique Franck Piacrd, motard retraité et solidaire :
... Il y a pas mal de retraités dans les différents clubs de moto de Guyane. On a des enfants qui rentrent sur le marché du travail et sont concernés et on n'est pas d'accord avec ce qui se passe...
Et quand ils ne sont pas d’accord, les motards le montrent… On n’est pas dans le film l’Equipée Sauvage mais l’esprit y est. Direction le Family Plaza pour aller au devant du grand public. Dans un premier temps distribution de tract et échanges avec Mr et Mme Tout-le-monde. MéLiné se dit concernée et va se syndiquer.
... Malheureusement tout le monde n'a pas encore bien compris de quoi il s'agit... je crois que c'est important d'informer les personnes et leur dire comment elles seront touchées dans ce système qu'on nous propose...
Second temps de la mobilisation : chaque organisation a pris la parole sur un thème précis. Pour Solidaire, c’est l’histoire de la Retraite, de la genèse à 1993 et de 93 à aujourd’hui. Philippe Bouba Syndicat SOLIDAIRE et porte-parole de l'Intersyndicale :
... Depuis 93 il y a une régression ... aujourd'hui c'est vraiment le coup de massue... la seule réponse qui nous satisfera c'est le retrait pur et simple de réforme...
Il y a 50 ans, la pauvreté touchait une personne sur trois dans les ménages de retraités. Aujourd’hui c’est une sur 10. Pour les syndicats, l’âge pivot et l’allongement du temps de cotisation, c’est l’assurance d’une nouvelle paupérisation des plus âgés. Un schéma social et économique loin du système solidaire et par répartition actuel. Bref, un combat Capital !



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live