Déconfinement : la Collectivité territoriale de Guyane et le Comité du Tourisme au secours du zoo de Guyane

coronavirus centre littoral
Réouverture du zoo
©Abel Parnasse
Le zoo de Montsinéry, l'un des sites les plus visités du territoire, a beaucoup souffert de deux mois d'inactivité. Pour se relancer, la structure espère le retour des visteurs et l'aide de la Collectivité territoriale. Le tourisme est l'un des secteurs clés de la région qui représente 12% du PIB.
Comment survivre à la crise avec le tourisme endogène et des soutiens dont celui de la collectivité majeure. Le zoo de Guyane avec sa nouvelle direction, ses 12 employés, ses 12 hectares et ses 250 animaux constitue plus de 60 000 euros de charge mensuelle alors que les rentrées ont été nulles pendant les deux mois de confinement et que la structure ne fonctionne depuis la reprise qu'à 40% de sa capacité...


Un site essentiel pour le tourisme guyanais endogène

Le zoo n'a bénéficié de soutien que pour une partie du personnel, il faut continuer à nourrir les animaux et maintenir au moins 50% du personnel en activité. Il faut le soutenir encore précise la direction. Le message est passé.
Le zoo, le site le plus visité après le centre spatial ne peut que bénéficier du soutien de la collectivité et de l'appui du comité du tourisme. Les présidents sont venus entendre et constater pour agir rapidement et de façon pragmatique.
Reste à la structure à finir tous les éléments qui vont permettre de faire aboutir rapidement le dossier. Le but est d'encourager l'activité endogène pour limiter la casse. Pour 2020, il devrait y avoir bien moins que les 40 000 visiteurs des autres années.