L'APAJH inaugure sa plateforme multiservices à Rémire-Montjoly

handicap centre littoral
La plateforme multiservices de l'APAJH se situe à Rémire-Montjoly ©Capture écran - Frédéric Larzabal
A l’occasion du 20ème anniversaire de sa présence en Guyane, l’APAJH, l’Association pour Adultes et Jeunes Handicapés de Guyane a officiellement inauguré ce samedi 02 juillet 2022, son centre multiservices. Situé à Rémire-Montjoly, il regroupe sur un même lieu tous les services de l’association auparavant dispatchés à différents endroits de la ville de Cayenne.

Faire des personnes porteuses de handicap, des citoyens à part entière et non entièrement à part. Voilà l’objectif de Kaz Kontré, la plateforme multiservices flambant neuve de l’APAJH.
Jean-Louis Garcia, le président national de l’association, a fait le déplacement pour assister à son inauguration.

L'intérêt de ce genre de structure, où l'on regroupe de nombreux services, c'est une facilité pour les personnes porteuses de handicap. Vivre avec un handicap dans notre pays, en Guyane en particulier, c'est déjà un combat permanent. Et si en plus on doit courir d'un endroit à un autre pour comprendre ce qu'il se passe, avoir des autorisations, des informations sur les droits auxquels on peut bénéficier, on rajoute du handicap au handicap.

Jean Louis Garcia - Président national de l’APAJH (Association pour Adultes et Jeunes Handicapés)

Différents types d'ateliers sont organisés au sein de la plateforme ©Charly Torres

Située rue Félix Eboué, à quelques encablures du collège Auguste Dédé à Rémire-Montjoly, la structure facilitera les connexions à plusieurs niveaux. 

Les salariés vont pouvoir échanger des pratiques en accompagnant de manière diverse les bénéficiaires et rencontrer leurs collègues, les personnes porteuses de handicap elles-mêmes vont pouvoir rencontrer d'autres professionnels et mettre en place par exemple un projet vraiment adapté à leur personne

Georgina Judick Pied - Présidente de l’APAJH Guyane

La plateforme s’articule autour de 4 pôles fonctionnant de façon transversale :

  • « Accompagnement et inclusion »: il réunit des services d’accompagnement pérennes au profit des personnes, enfants et adultes, dans leur environnement de vie. Il vise à soutenir l’inclusion à tous les niveaux (scolarité, emploi, accès aux soins, autonomie à domicile, accès aux sports, à la culture et aux loisirs).
    Ces services ont également un rôle de coordination de parcours et de projet des personnes accompagnées.
  • « Appui et coordination »: ce pôle regroupe des services qui visent à apporter des réponses d’appui, de coordination et d’orientation ponctuelle et transitoire, de prévenir et/ou d’apporter des réponses modulaires à des situations sans solution, complexes et/ou de rupture.
    Ces dispositifs viennent en appui aux professionnels et partenaires des différents secteurs et ont pour objectif de mobiliser les ressources du territoire afin d’optimiser le parcours de la personne en situation de handicap. 

  • « Emploi et habitat »: Le bénéficiaire trouvera dans ce pôle les services et dispositifs spécifiques et spécialisés dans l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap mais aussi le dispositif d’habitat inclusif. Le pôle accompagne des jeunes adultes et adultes, vers et dans l’emploi et l’habitat.

  • « APAJH Maroni »: regroupe la grande majorité des services représentés sur les différents pôles situés à Cayenne et à Remire.
    Le pôle APAJH Maroni gère les services d’accompagnement à domicile (SESSAD, SAFEP-SAAAS, SSAD, SAMSAH) ainsi que le Centre de Ressources Multihandicap et il coordonne, en transversalité avec les pôles pilotes de l’île de Cayenne, les prestations des autres services et dispositifs voués à intervenir sur le territoire de l’ouest guyanais comme le CAP EMPLOI, le PCPE, les prestations de maintien vers et dans l’emploi (AGEFIPH et FIPHFP) et le centre d’essai fauteuil roulant électrique. 

Concernant le centre de ressources, il dispose d’un show-room de matériel médical.

Au sein de ce show-room, nous présentons différents types d'aides techniques que ce soit pour les loisirs, l'alimentation, les déplacements comme les fauteuils roulants, des aides techniques aussi pour l'habillage, la toilette, les transferts (pour aller du lit au fauteuil par exemple) ou encore la scolarisation.

Marion Mérat - Ergothérapeute au centre de ressources de l’APAJH

Tableau réalisé par les bénéficiaires ©Charly Torres

Si l’idée de monter un centre multiservices a émergé en 2010, il aura fallu 3 ans pour que la structure sorte réellement de terre. 
Un projet d’envergure, que l’APAJH a entièrement financé sur ses fonds propres. Coût total de l’opération : 3 millions 500 000 euros.

400 personnes sur liste d'attente pour une place en ESAT

Encore présent sur le territoire pour quelques jours, Jean-Louis Garcia doit rencontrer le préfet et les autorités sanitaires ce lundi 4 juillet car pour le président national de l'APAJH, si les choses avancent pas à pas dans la prise en charge du handicap en Guyane, il reste encore beaucoup à faire. 
Et parmi les nombreux dossiers à traiter: la question des places en ESAT, Etablissements et Services d'Aide par le Travail.
Cela fait 3 ans qu'il se bat pour obtenir des financements pour le territoire. Et pour cause, la liste d'attente compte 400 personnes et il n'y a aucune place vacante pour elles.

Jean Louis Garcia, président national de l'APAJH ©Capture écran - Frédéric Larzabal

Nous avons donc fait une proposition de démarrage d'ESAT. Il suffirait de créer quelques places...nous en demandons 15 sur un an, 15 l'année d'après, 30 l'année d'après encore...ce serait ainsi 60 réponses apportées aux personnes en situation de handicap. Le besoin est là, il est reconnu, les propositions sont là, maintenant, il suffit juste d'une bonne volonté politique pour avancer sur ce sujet et répondre tout simplement aux besoins des Guyanais.

Jean-Louis Garcia - Président national de l'APAJH