Loisirs : réouverture en fanfare et sur les chapeaux de roue du cinéma Agora

cinéma matoury
Loisirs : réouverture en fanfare et sur les chapeaux de roue du cinéma Agora
©Clotilde Séraphins George
Fast and furious 9 à la programmation le jour férié du 14 juillet. Le cinéma Agora ne pouvait rêver meilleure reprise après deux mois de fermeture.
Loisirs : réouverture en fanfare et sur les chapeaux de roue du cinéma Agora
©Clotilde Séraphins George

Le cinéma Agora, son bar pop et ses 6 salles rouvrent au public après deux mois de fermeture due aux restrictions sanitaires de tous ordres. Encore dans les dernières minutes avant la levée des rideaux métalliques, l'équipe procède aux derniers ajustements. Parmi la douzaine d’employés tous présents, Gina Laro, la cheffe d’exploitation. Elle supervise. Sa responsabilité première, le bar pop dont elle est la responsable, a toute son attention.

"Après deux mois, nous avons des produits qui ne sont plus bons, il fallait tout réorganiser. ça fait quarante huit heures qu'on est par monts et par vaux. Nous sommes sur l'exploitation pour pouvoir gérer tout cela et accueillir le public."

Les douze employés sont tous présents et le public bienqu'encore timide à la réouverture à treize heures ne cache pas sa satisfaction de retrouver les salles obsures, les grands écrans et la 3 D.

"Le cinéma, on aime beaucoup avec mon compagnon. on aime bien aller au cinéma pour se distraire et avec Fast and furious 9, c'est une bonne occasion."

"Nous sommes des passionnés de cinéma, on attendait ce moment avec impatience. On était obligés de se contenter des plateformes de streaming. C'est une sortie familiale très appréciée."

"ça faisait un bon moment qu'on n'avait plus trop de distractions. Quand on aime le cinéma, on est très content d'y retourner avec de nouveaux films à l'affiche. C'est pour cela que je viens à l'ouverture." 

Loisirs : réouverture en fanfare et sur les chapeaux de roue du cinéma Agora
©Clotilde séraphins George

Malgré la question de la jauge qui réduit la capacité d’accueil, ces clients avouent en profiter d’autant plus avant l’obligation du pass sanitaire, une nouvelle préoccupation sur laquelle la direction de l’établissement dit se pencher depuis l’annonce du président de la république.