Macouria : une permanence d'accès aux soins au quartier de Soula

santé macouria
La permanence d'accès des soins de santé à Soula à Macouria
La permanence d'accès des soins de santé à Soula à Macouria ©Guyane la 1ère

Apporter plus de proximité dans l'offre de soins à Macouria c'est l'objectif de la permanence d'accès des soins de santé du quartier Soula. Mise en place par le Centre hospitalier de Cayenne, elle est composée de médecins, d'infirmiers et de médiateurs.

La permanence d'accès des soins de santé de Soula à Macouria accueille le public en grande difficulté et en situation de grande précarité comme cette femme venue accompagnée de sa nièce. Cette dernière n'aurait pas pu l'emmener à Cayenne. Sans moyen de locomotion, nouvelles arrivantes à Macouria, ces deux femmes se sentaient perdues.

6 mois d'accompagnement pour les demandeurs

La permanence a déjà reçu 140 personnes depuis son ouverture au mois de février. La plupart des personnes sont en rupture de droits sociaux ou n'en ont pas. La médiatrice en santé les accompagne dans leur parcours d'accès et constitue les dossiers.
Sans cette aide, ces habitants n'auraient pas eu accès à des soins médicaux. Nombreux sont ceux qui souffrent de pathologies comme l'hypertension ou le diabète qui nécessitent un suivi régulier. Il faut éviter l'aggravation de pathologies infectieuses contagieuses comme la tuberculose et la propagation dans le milieu où évoluent ces demandeurs.
Cet accompagnement dure 6 mois et permet aux bénéficiaires d'acquérir une autonomie pour se diriger ensuite dans n'importe quel service de santé.

Trois autres structures de ce type existent déjà à Cayenne et Matoury. Un dispositif similaire est appliqué à Saint-Laurent avec une équipe du CHOG et à Kourou également avec le Centre hospitalier.

Soula : plus de proximité dans l'offre de soins.