publicité

Accident d'avion à Matoury : une enquête qui pourrait s'avérer longue

L'enquête sur l'accident d'avion survenu à Matoury le 26 janvier a commencé. Le pilote qui a été blessé gravement est un professionnel aguerri. Il se trouvait seul à bord et de multilples questions se posent sur les circonstances de ce crash. L'avion transportait du fret pour Maripasoula.  

  • Jocelyne Helgoualch/CL
  • Publié le , mis à jour le
L’avion est encore sur place , sur les lieux de l’accident. Il a été longuement examiné par les enquêteurs du BEA , le bureau enquête et analyses pour la sécurité de l’aviation civile. Des enquêteurs  dépêchés en Guyane pour déterminer les causes de l’accident .
Les voisins ont tous été entendu pour apporter d’éventuelles précisions sur les causes de l’accident de ce petit avion.


Alors que s’est il passé précisément ?

La piste de l’aéroport Félix Eboue d’où a décollé le Cesna  se situe à quelques centaines de mètres du point de chute. La thèse la plus probable est une perte de puissance. Car cet appareil ne dispose que d’un seul moteur, en cas de panne pas d’autre solution qu’un atterrissage forcé Mais beaucoup d’autres points devront etre éclaircis comme le : 
- le poids du fret
- le respect des procédures
- le carburant dans les réservoirs


C'est le 3ème accident du pilote

Mais la vie du pilote va aussi être passée au crible Il est âgé de 44 ans et c’est un pilote expérimenté. Pilote professionnel depuis 2001 et pilote privé d’avion depuis 2003, il totalise prés de 4 000 heures de vol.
C’est la société Air Fregat dont les bureaux se situent à Remire Montjoly qui est propriétaire de l’avion et comme le veut la réglementation, le pilote avait été engagé par le client pour l’acheminement de son fret à Maripasoula.
Sur le site du BEA, le moindre accident est notifié.
C’est ainsi qu’on apprend que le pilote du Cesna a déjà été impliqué dans 3 accidents survenus en Guyane.
Janvier 2014, il avait du effectuer un atterrissage forcé juste après avoir décoller :  les causes : une perte de puissance du moteur. Février 2017, nouvel accident d’avion cette fois en se rendant sur la mine Citron de la compagnie Montagne d’or .
C’est au moment de l’atterrissage, après de fortes pluies qu'est survenu l’accident : le pilote n'est pas parvenu à contrôler la trajectoire et le freinage de l‘avion qui sort, alors, de la piste.
Et enfin cet accident survenu le 25 janvier. Là encore un atterrissage forcé, un avion détruit mais le pilote en sort vivant.
L’enquête du BEA devrait faire la lumière sur les circonstances de cet accident d’avion.

Le reportage de Guyane la 1ère
L'enquête sur le crash de l'avion à Matoury

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play