guyane
info locale

Coronavirus : trafic à minima à l'aéroport Félix Eboué

coronavirus matoury
Aéroport Félix Eboué
©CCIG
L’aéroport Félix Eboué tourne au ralenti depuis la semaine dernière, après l’annonce de l’interdiction des vols d’agréments à destination de la Guyane. Conséquence : le nombre de vols a diminué de moitié et les avions sont rarement pleins. 
L’aéroport Félix Eboué tourne au ralenti depuis la semaine dernière, après l’annonce de l’interdiction des vols d’agréments à destination de la Guyane. Conséquence : le nombre de vols a diminué de moitié et les avions sont rarement pleins.
Un aéroport fantôme. Des tapis à bagages à l’arrêt et un personnel absent…Depuis le début du confinement, les vols commerciaux sont restreints à certaines conditions : seuls les motifs d’urgences sanitaires, de regroupements familiaux et de déplacements professionnels sont autorisés.
Olivier Taoumi directeur aéroport précise : 

C'est un fonctionnement dégradé. Nous garantissons certains voyages. Nous assurons l'entretien de la piste, le transfert des marchandises...


Limiter les contacts

Pour assurer la protection du personnel et des voyageurs, des mesures de précaution ont été prises.Tout est fait pour limiter les contacts. Une activité en baisse de 70 %. Au lieu de 13 vols par semaine habituellement, seul 5 vols seront assurés. Pour les semaines à venir, le nombre d’avions pourrait être diminué.
Le reportage de Vanessa Etienne et Wilfried Redonnet : 
Le trafic de l'aéroport international Félix Eboué a considérablement baissé.