Des gendarmes en opération attaqués par des abeilles tueuses non loin du pont du Larivot

faits divers matoury
Les pompiers de Guyane en intervention.
Les pompiers en intervention (photo d'illustration). ©CL
Cet incident peu commun a eu lieu dans l'après-midi du 5 décembre. Des gendarmes à la poursuite d'un homme armé ont été attaqués par un essaim d'abeilles dites tueuses. 18 d'entre eux ont du être évacués au Centre hospitalier de Cayenne et un plan blanc a même été déclenché.
Une essaim d'abeilles tueuses s'est attaquée à des gendarmes dans l'après-midi du 5 décembre vers 15h non loin du pont du Larivot sur la commune de Matoury. Ils étaient en opération et poursuivaient un homme armé. Ils se sont enfoncés dans la végétation quand les abeilles les ont attaqués. Les secours ont été appelés rapidement et les pompiers ont secourus 19 gendarmes tandis qu'un des leurs a aussi été piqué.
18 victimes ont été évacuées au Centre hospitalier de Cayenne où un plan blanc a été déclenché au vu du nombre de blessés à accueillir et soigner. 10 d'entre eux présentaient des signes d'allergie grave. Leur état s'est amélioré après l'administration de médicaments. Ils sont placés sous surveillance pendant encore quelques heures a indiqué la direction du Centre hospitalier de Cayenne.
A 18h25, le plan blanc a été levé.
A la suite de cet incident qui  a perturbé la circulation pendant plus d'1h30, de nombreuses rumeurs ont circulé sur les réseaux sociaux mentionnant même le décès d'un gendarme. La préfecture a adressé un communiqué dans la soirée établissant la réalité des faits.

Communiqué de la Préfecture

Les Outre-mer en continu
Accéder au live