guyane
info locale

Matoury : un groupe d'opposition dénonce " l'insincérité " du budget 2019.

politique matoury
Opposition mairie de Matoury
Trois des quatre élus du groupe d'opposition "Respect Liberté Démocratie" ©Laurent Marot
A Matoury, les quatre élus du groupe d’opposition « Respect Liberté Démocratie » dénoncent « un scandale budgétaire qui se profile à l’horizon ». La majorité du conseil municipal a voté le budget le 12 avril. Le groupe évoque un budget « insincère », qui « manque de transparence ». 
 
A Matoury, les quatre élus du groupe d’opposition « Respect Liberté Démocratie » dénoncent « un scandale budgétaire qui se profile à l’horizon », selon eux…La majorité du conseil municipal a voté ce budget le 12 avril. Le groupe évoque un budget « insincère », qui « manque de transparence ». Pas de réaction pour le moment du côté du maire.


La campagne a commencé

Ils veulent tirer la sonnette d’alarme. Quatre élus d’opposition du conseil municipal de Matoury –dont l’ancien maire, le député Gabriel Serville - dénoncent un budget « insincère », placé selon eux sous le signe de « l’amateurisme » et de « l’incompétence ». Un budget voté le 12 avril dans une certaine opacité selon leurs dires.
Gabriel Serville député, conseiller municipal d’opposition à Matoury

"Ce budget est insincère, il est déséquilibré,faux, il a fait l'objet de modfication de la part du maire avant qu'il arrive au contrôle de légalité". 


Des opposants bien informés 

Les opposants pointent une différence de plus de 7 mille euros entre les restes à réaliser tels qu’ils apparaissent dans le compte de résultat 2018 et le document envoyé au contrôle de légalité. D’autres lignes budgétaires ne seraient pas renseignées.
A moins d’un an des élections municipales, la campagne semble lancée. Membre du groupe d’opposition « Respect Liberté Démocratie », ancien adjoint de l’ex-maire Gabriel Serville, Roger Aron n’a pas caché son envie d’être candidat. Il pointe lui aussi des anomalies dans le budget, notamment une contribution nulle à la médecine du travail en 2019 (contre 17 861 euros en 2018)
Roger Aron conseiller municipal d’opposition à Matoury explique : 

"La médecine du travail est une ligne à 0, pour un maire ancien dirigeant syndicaliste, je trouve bizarre qu'il n'ait pas mis un peu d'argent pour les travailleurs en souffrance au travail". 

 

Un groupe déterminé

Les quatre opposants dénoncent aussi une augmentation de 30 % des indemnités des adjoints depuis l’élection de Serge Smock dans le fauteuil de maire, en septembre 2017, l’absence de frais de fonctionnement pour les groupes d’élus (malgré leurs demandes), une baisse significative des dotations scolaires et la flambée des « bourses et prix » pour les scolaires en 2019 (de 0 à 250 000 euros selon les documents présentés ce vendredi matin), ce qu’ils interprètent comme un argument électoral du maire à l’attention des parents d’élèves. Enfin, les opposants s’étonnent de voir confié à une entreprise privée l’élaboration du budget, ce qui était fait en interne auparavant. Ils interpellent le préfet pour faire la lumière sur les zones d’ombre présumées de ce budget. Si rien n’était fait, ils n’excluent pas de saisir le tribunal administratif…Nous avons sollicité le maire Serge Smock vendredi matin via son cabinet, sans retour pour le moment.
Publicité