Cluster au centre pénitentiaire, 36 cas de Covid-19 désormais recensés : 13 surveillants et 23 détenus

coronavirus remire-montjoly
Le centre pénitentiaire de Guyane
©guyane 1ère
36 cas de Covid-19 au centre pénitentiaire. Des contaminations recensées au sein des personnels mais aussi des détenus. Depuis le 8 septembre, l’épidémie gagne du terrain. Un protocole drastique a été mis en place.

Le bilan du nombre de cas Covid au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly déclare 13 surveillants et 23 détenus contaminés. Une réunion a eu lieu ce matin pour réévaluer le protocole mis en place dans l’établissement.  Si la situation n’a pas d’impact sur les soins médicaux ou les visites des proches au parloir, toutes les interventions extérieures, en revanche, sont suspendues. Selon la lettre de l’ARS "cette situation oblige la prison à se réorganiser et les professionnels de santé à y faire face".

Le protocole a évolué car la situation a changé. D’abord nous isolons les cas contacts et positifs afin de préserver les autres. Nous allons également multiplier les tests pour identifier rapidement les malades.

 Michel Barbot – secrétaire départemental FO centre pénitentiaire Extrait 13h

 

Des quartiers confinés

Rémire Montjoly (Guayne) - Centre pénitentiaire - archives
Rémire Montjoly (Guayne) - Centre pénitentiaire - archives ©Guyane 1ère

Plusieurs quartiers sont concernés, cinq au total, ce qui représente 230 cas contacts. Les contaminations se passent à l’intérieur de la prison, sans que soit déterminée l’origine. Deux quartiers sanitaires ont été créés pour y installer les détenus testés positifs et/ou symptomatiques ainsi qu'une zone de confinement. 

Aucun détenu n’a nécessité une hospitalisation. En outre, ils sont 45% des prisonniers à être vaccinés. Depuis le début de la crise Covid-19, jusqu’à début septembre, précise la lettre de l’ARS "le centre pénitentiaire de Guyane, à Rémire-Montjoly, a enregistré 35 cas positifs". Un chiffre qu'il faut désormais revoir à la hausse.