La fabuleuse histoire de Marie-Joseph Sugat, ce compositeur oublié : la MCMG organise le 3 décembre une séance de rattrapage

musique remire-montjoly
Une composition de Lionel Sugat
Un exemplaire de la partition intitulée Fine Jambe ©CL
En juillet dernier, la Maison des cultures et des mémoires organisait une conférence musicale sur l’œuvre de Marie-Joseph Lionel Sugat, les partitions oubliées. Aujourd’hui la MCMG propose de découvrir ou redécouvrir cette conférence avec une deuxième session prévue le 3 décembre.
Partition de Lionel Sugat
Une composition valse de MJL Sugat ©CL

Le 8 juillet dernier, l’auditorium de la Maison des cultures et des mémoires de Guyane, fait salle comble dans la limite de la jauge autorisée en raison de la crise sanitaire. Une poignée de spectateurs privilégiés a pu découvrir la fabuleuse histoire de Marie-Joseph Lionel Sugat. Une histoire passionnante racontée par un jeune archiviste, doctorant en histoire à la Sorbonne, Rémy Péru-Dumesnil. Une conférence suivie d’un concert permettant l’écoute attentive des partitions de Sugat.

Un compositeur méconnu

Lionel Sugat compositeur guyanais méconnu
Une partition offerte à Maximilien Saba ©CL

Ce compositeur méconnu, a laissé une œuvre riche, originale de 250 partitions retrouvées dans le fonds de Maximilien Saba. Un fonds offert aux archives en 1988 par Omer Miranda. Il a fallu 33 ans pour qu’il soit accessible au grand public. Dans ce fonds, 250 compositions et arrangements de Sugat manuscrits et aucune oeuvre enregistrée à la Sacem. Marie-Joseph Lionel Sugat reproduit les partitions, les illustre, les signe : 110 valses, 51 polkas, 50 mazurkas, des gavottes, des scottishs, et même des tangos et des charlestons. Il se limite plutôt à la musique de chambre et au piano.

 Un concert du temps passé

Les musiciens interprètes des partitions de Lionel Sugat
Edel Diaz, Arsène Popo, Jean-Claude Valminos, Aymerick Létard, Emmanuel Coulanges et Patricio Malcom Valdès ©CL

Trois pianistes exécuteront quelques oeuvres de ce compositeur oublié : Emmanuel Coulanges - Patricio Malcom Valdes - Aymerick Létard. Ils seront accompagnés du vibraphoniste Edel Diaz. Les archives territoriales de Guyane proposent donc une deuxième session de la conférence : "Autour de Lionel Sugat, redécouverte d'une oeuvre oubliée". Rendez-vous est pris le vendredi 3 décembre à la MCMG à partir de 18h. Et c'est gratuit.