Pompiers : une intersyndicale réclame la fermeture du service d’un agent atteint du Covid 19

coronavirus remire-montjoly
Bâtiment du groupement technique du SDIS zone artisanale de dégrad des cannes
Bâtiment du groupement technique du SDIS zone artisanale de Dégrad des Cannes ©Laurent Marot
Un cas de coronavirus confirmé jeudi et un cas suspect chez les pompiers. Information révélée par une intersyndicale. Les représentants de l’UTG, de l’UNSA et du syndicat « Avenir Secours » réclament la fermeture immédiate du service où travaille l’agent contaminé.
Un cas de coronavirus confirmé jeudi et un cas suspect chez les pompiers de Guyane. Information révélée par une intersyndicale du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS). Les représentants de l’UTG, de l’UNSA et du syndicat « Avenir Secours » réclament la fermeture immédiate du service où travaille l’agent contaminé. Les organisations syndicales demandent aussi à la direction la transparence sur la situation sanitaire au SDIS.


Manque de communication 

L’agent du SDIS atteint du coronavirus est mécanicien dans le groupement technique, un centre logistique et atelier de réparation des véhicules des pompiers, zone artisanale de Dégrad Des Cannes. Il a appris qu’il était positif jeudi. Une intersyndicale UTG-CGT/UNSA/Avenir Secours reproche au directeur du SDIS son manque de communication. 
Le capitaine Christian Baboul représentant UTG CGT du personnel SDIS précise : 

"C'est la direction qui occulte les partenaires sociaux. Nous avons un Covid chez nous et nous n'avons pas eu de retour.

 

Désinfection demandée

Selon la direction du SDIS, l’info est passée via une cellule de crise interne, où des représentants du personnel sont présents à d’autres titres. Quant au CHSCT, le directeur en place depuis septembre précise qu’il est en train de le réactiver, mais la crise Covid a suspendu cette démarche. L’intersyndicale demande la fermeture du groupement technique pour désinfection. 
 

Pas de contamination sur le site

Selon le directeur, une enquête du service médical du SDIS a établi que l’agent n’a pas été contaminé sur son lieu de travail, où les gestes barrières sont en vigueur. Un test est en attente de résultat pour l’un de ses collègues symptomatique. Le site est resté ouvert, dans le respect des consignes sanitaires, précise la direction. Le mécanicien contaminé est aussi pompier volontaire à Sinnamary. Neuf autres volontaires qu’il a fréquentés ont été testés. Tous ces tests sont revenus négatifs. Toujours selon, le directeur du SDIS, en dehors de ce cas confirmé cette semaine, 8 pompiers volontaires ont été atteints du coronavirus depuis le début de l’épidémie…à Saint Georges, et sur les trois communes de l’île de Cayenne. Parmi eux, 6 sont guéris.
Le reportage de Laurent Marot et Sefiann Deie :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live