Rémire-Montjoly: mise en quarantaine du quartier Arc-en-ciel

coronavirus
Rémire-Montjoly quartier Arc en ciel
©Gaël HO A SIM
A Rémire-Montjoly, le quartier Arc-en Ciel est confiné. C'était une demande du maire de la commune. Plus d'une dizaine de cas de coronavirus ont été recensés par les autorités sanitaires. Ce cluster inquiète.
 
Plus d’une dizaine de cas positifs ont été confirmés ces derniers jours dans cette zone et puis il y a ces investigations en cours pour d’autres situations.
Jeudi matin, une réunion de crise s’est tenue en fin de matinée à la mairie de la commune.  Autour de la table,  des représentants de la municipalité, des associations opérant dans le quartier avec des médiateurs et, les services de l’état.
Objectif : stopper au plus vite la propagation de ce foyer épidémique. Et parce que la situation est alarmante, des mesures ont été arrêtées

Claire Durrieu, la sous-préfète au  développement économique et social a pris part à cette séance de travail

Il y aura une amplification des dépistages avec une campagne dès vendredi dans le quartier et probablement lundi. Nous allons aussi mettre en place une distribution de masques et inciter les habitants à s’approprier les gestes-barrières

 
Rémire-Montjoly quartier Arc en ciel
Des actions fortes seront mises en place pour tenter de faire barrage au virus au quartier Arc-En-Ciel. ©G Ho-A-Sim

Un arrêté "Zone de confinement stop covid"

Pour les autorités qui ont ciblé des actions sur ce quartier depuis plusieurs jours, il faut passer à une autre phase. Jean Ganty, le premier magistrat de la commune souhaite une mise en quarantaine du quartier
 

Je pense qu’il serait judicieux que le préfet prenne un arrêté de confinement. Il est important que nous puissions mettre en place de nouvelles actions pour freiner ce foyer. Il faut que les gens respectent les gestes-barrières et suivent les consignes. On va reprendre une série d’actions pour que la population comprenne l’importance de la pandémie et que chacun soit acteur pour se protéger et protéger les autres


Le maire de la ville a été entendu car ce dossier est sérieux puisque l'on a appris que ce cluster à Arc en Ciel a développé des cas positifs tant à Matoury qu’à Kourou. Un rassemblement du 10 mai dernier sous carbet serait le point commun à ce départ de cas positifs.
 
Rémire-Montjoly arc en ciel
Les autorités espèrent de l'auto-confinement des habitants et une prise de conscience de la dangerosité des comportements pour leur santé.
 

Couvre-feu de 21h à 5h, circulation réglementée des personnes

Pour faire barrage, les autorités sanitaires déclenchent de nouvelles actions  dans le quartier avec le concours des médiateurs des associations qui vont faire du porte-à-porte et distribuer des masques. Autre mesure envisagée, il est question d’isoler les personnes positives au Covid-19, il leur sera proposé de se rendre au centre dédié à Sinnamary.
Puisque le cas de cette zone populaire inquiète, un arrêté préfectoral instaurant une "Zone de confinement stop covid" est pris pour conjuguer les actions de l’État et de la municipalité pour faire face à ce cluster.
Cet arrêté réglementera dans cette zone la liberté de circulation des personnes. Elle sera permise sur présentation d'une attestation.
Autre mesure forte, l’instauration d’un couvre-feu de 21h à 5h. La Police municipale, appuyée par la Gendarmerie Nationale, effectuera des contrôles afin de faire respecter l'interdiction des déplacements non justifiés et le respect du couvre-feu.
Les prochains jours sont importants pour faire barrage à la propagation du virus, si un appel à la responsabilisation individuelle est lancé, des moyens humains seront déployés pour mener la  lutte. La situation inquiète dans le quartier et sur l’ensemble de la commune car sans réaction forte et immédiate la courbe pourrait bien révéler de nombreux cas supplémentaires. Arc-en-ciel est désormais "zone de confinement covid".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live