Prudence, nouveau glissement de terrain sur la RN2 à 40 kilomètres de l'intersection de Cacao

météo roura
La route nationale 1 en Guyane
La route nationale 1 en Guyane ©M.M Ponet
Nouveau glissement de terrain provoqué par les fortes pluies sur la RN2 au PK 90, 40 km après l’intersection de Cacao. Prudence, dimanche dernier une portion de la RN1 s'est affaissée sous les fortes pluies. Les travaux de consolidation ont débuté. 
 
Les fortes pluies de ces derniers jours provoquent inondations, des affaissements de chaussées etc… Ce vendredi 1er mai, c’est un glissement de terrain qui s’est produit sur la RN2 au PK 90, 40 km après l’intersection de Cacao. La vigilance est de mise en raison du rétrécissement de la chaussée à une voie de circulation.


Déjà dimanche dernier

la route nationale 1 barrée en Guyane
la route nationale 1 barrée en Guyane ©Eric Léon
Dimanche dernier la chaussée sur la RN1 au PR 228+150 s’est affaissée. Une portion de route placée sur la commune de Mana. Résultat : «...la circulation routière a dû être coupée à l’endroit de la zone endommagée et la circulation a été déviée en urgence par les routes départementales n°8 et n°9 pour assurer les déplacements entre l’ouest guyanais et le littoral. Cet affaissement s’est produit au niveau d’une buse permettant la traversée sous chaussée d’une crique, sous la pression de la masse d’eau générée par les pluies diluviennes survenues ces derniers jours... ».
 

Travaux de consolidation

Depuis des travaux de consolidation d’urgence ont été entrepris. Il s’agit de remettre la buse en fonctionnement et garantir le bon écoulement des eaux. La circulation sera réouverte de manière alternée le 13 mai, voir avant, si les conditions météorologiques le permettent.
Les équipes de la Direction générale des territoires et de la mer, en charge de la gestion du réseau routier national privilégie la construction d’un nouvel ouvrage. Un délai minimal de 10 à 12 semaines sera nécessaire pour mener le chantier de fabrication et la pose d’un ouvrage neuf ainsi que la suppression de l’ouvrage existant et la remise en état de la chaussée.


Une déviation en attendant

Les services de la DGTM travaillent avec les services de la CTG pour organiser et mettre en place une déviation temporaire de la circulation durant les travaux d’urgence, et limiter ainsi la gêne aux usagers de la route.