Chan Santokhi leader du VHP grand gagnant des élections générales du Surinam

élections
Chan Santokhi leader du VHP
Chan Santokhi leader du VHP
Chan Santokhi en passe de devenir le prochain Président du Surinam. Ce mardi, la commission électorale centrale a annoncé les résultats définitifs de l’élection présidentielle qui s’est tenue le 25 mai dernier. Un délai qui confirme le résultat et la défaite de Dési Bouterse.
Chan Santokhi en passe de devenir le prochain Président du Surinam. Ce mardi, la commission électorale centrale en séance publique a annoncé les résultats définitifs de l’élection présidentielle qui s’est tenue le 25 mai dernier. Un délai qui ne change rien et confirme même le résultat et la défaite de Dési Bouterse.

« Le résultat de l’élection présidentielle donne au VHP un mandat pour sauver le Surinam des conséquences de la politique menée jusqu’à présent. Nous allons redresser les choses étape par étape. Nous entrons dans une nouvelle ère »

Ce sont là quelques extraits du discours du vainqueur de l’élection présidentielle au Surinam lors de la publication des résultats définitifs par la commission électorale centrale en séance publique. Comme déjà annoncé, le VHP, le parti du vainqueur s’octroie 20 sièges, le NDP du Président déchu, 16 sièges.
Pour pouvoir accéder au pouvoir et bénéficier de la majorité au Parlement, Santokhi et son groupe ont dû créer une coalition avec l’Abop fort de 8 sièges, le NPS et ses 3 élus mais aussi les 2 députés de PL.


La transition s'amorce

Si les jeux sont faits depuis de longues semaines déjà, la crise sanitaire s’est invitée au cœur de ce scrutin déjà bousculé par les réclamations du président sortant Dési Bouterse. Aujourd’hui, en pleine épidémie de Covid-19, la transition s’amorce, les dirigeants de la coalition ont rencontré lundi le président Bouterse en place depuis 2010. Une question revient cependant dans les discussions à Paramaribo, quel avenir pour Dési Bouterse qui encourt une peine de 20 ans de prison au Suriname pour son rôle dans les massacres de décembre 1982.
Chan Santokhi, qui devrait être le prochain président du Suriname réfute toute extradition de Bouterse vers les Pays-Bas. Pour l’heure, alors que la proclamation des résultats a ramené le calme à Paramaribo, les discussions se poursuivent pour former le gouvernement. L’Assemblée Nationale sera installée le 29 juin prochain.
Le reportage de Clotilde Séraphins George :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live