CIC du 27 janvier 2022 : 7 décès en 24 heures, le Préfet maintient les mesures sanitaires

coronavirus
CIC du 27 janvier 2022 à la Préfecture de Cayenne ©Frank FERNANDES
Une nouvelle cellule interministérielle de crise a eu lieu ce 27 janvier 2022. Le Préfet de Guyane a annoncé le maintien des mesures sanitaires actuellement mises en place. 7 décès liés au Covid-19 ont été recensés en 24 heures. Par ailleurs, aucune date n'a encore été fixée quant à l'application du pass vaccinal.

La dernière cellule interministérielle de crise s'est tenue ce jeudi 27 janvier 2022, à la Préfecture de Cayenne. Au vue des chiffres liés à l'évolution de la crise sanitaire, Thierry Queffélec a confirmé le maintien des mesures mises en place actuellement.

7 décès en seulement 24 heures

Avant toute annonce, le Préfet a rappelé le chiffre alarmant de ce jour : l'ARS compte sept morts dus au Covid-19 entre le 26 et le 27 janvier. Le taux d'incidence est, lui, en baisse. Il est actuellement de 1 180 (cas pour 100 000 habitants). 

Ce jeudi, 320 nouveaux cas ont été déclarés sur 1 590 tests réalisés. Ce chiffre connaît une diminution constante par rapport aux jours précédents. Du côté de la vaccination, 3 715 injections ont été réalisées dans la semaine du 18 au 24 janvier. 

Application progressive du pass vaccinal

Concernant le pass vaccinal, le Préfet a dit vouloir interroger l'ensemble des élus de Guyane. Pour commencer, il pourrait être demandé dans les lieux "de loisirs", selon Thierry Queffélec. "10 ou 12 jours après, on pourra faire les salles de fitness", a-t-il ajouté.

Dans moins de deux mois, on pourrait avoir un pass vaccinal totalement opérationnel.

Thierry Queffélec, Préfet de Guyane

La date d'application sera décidée en fonction de l'évolution de la couverture vaccinale. A ce sujet, Thierry Queffélec espère que l'arrivée du sérum Novavax (entre le 22 et le 28 février) sera "un coup de boost". 500 réservations pour des injections ont déjà été effectuées.

Ouverture des dancings début février

Quant au carnaval, "Polina et Nana rouvrent entre le 5 et le 6 février, c'est à-peu-près acté", a dit le Préfet. Des discussions sont toujours en cours au sujet de l'organisation de l'événement. "J'irai vers ce que demandent les professionnels", a-t-il indiqué. Notez que les défilés en plein air sont, eux, possible. D'ailleurs, la municipalité de Saint-Laurent du Maroni a annoncé l'arrivée du "Prince de l'Ouest" ce dimanche 30 janvier.