CIC: l'Ouest doit passer au vert afin que les restrictions sanitaires soient assouplies

coronavirus
Cellule interministérielle de crise du jeudi 22 juillet 2021
Cellule interministérielle de crise du jeudi 22 juillet 2021 ©Isabel Lerouge
La dernière cellule interministérielle de crise a eu lieu ce jeudi 22 juillet 2021. Une réunion avec les différents acteurs de Guyane. Seule annonce marquante : Saint-Laurent du Maroni et Mana doivent passer en zone verte pour que les mesures sanitaires soient assouplies.

Comme chaque semaine, la cellule interminisitérielle de crise a eu lieu ce jeudi 22 juillet à la préfecture de Guyane, à Cayenne. 

Une réunion qui a permis aux différents acteurs présents de réfléchir à la future stratégie à mettre en place concernant la gestion de la crise sanitaire. Pas de grands changements notables pour les jours à venir.

CIC du jeudi 22 juillet 2021
©Isabel Lerouge

 

Seulement, les membres de cette cellule espèrent que d'ici à la semaine prochaine, le nombre de cas positifs soit suffisamment bas, pour permettre à l'Ouest de passer en zone verte. Et pour cause, c'est l'une des régions où il y a le plus de personnes infectées par le virus. 

Les restaurateurs devront encore patienter 

De leur côté, les restaurateurs devront encore s'armer de patience pour savoir ce qu'il en est de l'application du pass sanitaire. En effet, les autorités attendent la loi 1er août 2021 pour decider comment cette loi sera adaptée à notre territoire. 

Pour ce qui est des déplacements, les restrictions pour les voyageurs originaires des Antilles, actuellement en zone orange, seront renforcées. Les différents dispositifs au niveau des frontières restent inchangés. 

Un renfort de gendarmerie  

Enfin, le préfet de région, Thierry Queffelec, a tenu à rassurer la population. Le renfort de gendarmerie arrivé, il y a quelques jours en Guyane, n'est présent qu'uniquement dans un objectif de prévention. Ces forces de l'ordre devront assurer le dialogue entre la population et les autorités.