guyane
info locale

Clinique Véronique : l'enquête se poursuit suite au décès d'une jeune femme après son accouchement

santé
Clinique Véronique
La justice devra faire la lumière sur les circonstances précises de la mort d'une patiente de la clinique Veronique après son accouchement le 16 janvier dernier. L’enquête préliminaire n’est pas encore bouclée. Elle suit son cours.
La justice devra faire la lumière sur les circonstances précises de la mort d une patiente de la clinique Veronique après son accouchement le 16 janvier dernier. Du côté de la police, l’enquête préliminaire n’est pas encore bouclée.


L'enquête se poursuit

Depuis ce décès inexpliqué, les enquêteurs continuent à auditionner l’ensemble du personnel de la clinique présent ce jour là dont les deux anesthésistes qui se sont occupés de la patiente au moment de son accouchement par césarienne.
Selon nos informations, les témoignages recueillis mettent en avant d'étranges comportements, « des bizarreries notoires » nous dit-on. Et beaucoup de flou dans les réponses du personnel et de la direction de la clinique Veronique.


Des questions sans réponse

Pourquoi ce flou  pour des actes à priori très cadrés ?
Une autopsie a été pratiquée ce mardi mais les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours. L’analyse toxicologique apportera peut être des réponses. A-t-on utilisé des produits défaillants ? Dans quelles mesures ? A-t-on respecté les protocoles ?
et enfin pourquoi ne pas avoir pris la décision plus rapidement d’évacuer la patiente vers le Centre hospitalier de Cayenne situé à 5 minutes de la clinique ?
Ce type d’établissement en effet, ne dispose pas d’un service de réanimation et ne peut gérer que les pathologies légères.


La famille a porté plainte

De son côte l’ARS ( agence régionale de la Santé ) poursuit aussi son enquête administrative et a diligenté une mission d’inspection visant à établir de manière approfondie les circonstances de l’événement et les conditions d’organisation et de fonctionnement du service maternité ce jour là.
A ce jour l’inspection est toujours en cours. La famille de la victime a porté plainte contre X pour homicide involontaire et pour non assistance à personne en danger estimant qu’il y eu négligence dans la prise en charge de la jeune femme de 28 ans.
Publicité