publicité

La clinique Véronique peut poursuivre sereinement ses activités

La clinique Véronique poursuit son activité. Le tribunal de commerce a mis fin à plusieurs mois d’inquiétude. L'établissement peut reprendre ses activités : le plan de continuation, présenté par le groupe Guyane Santé, a convaincu le tribunal administratif.

 

  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le
La clinique Véronique est sauvée. Le tribunal administratif a validé l’offre de reprise et le plan de continuation du groupe Guyane Santé. La clinique Véronique a été placée en redressement. Le groupe Guyane Santé, le repreneur, a réussi à convaincre le tribunal administratif.

Guylène Mergerie, directrice du groupe Guyane Santé  confiante :

« L’idée du plan de continuation, c'est que nous avons présenté un dossier de financement de remboursement de la dette sur les dix ans à venir. Nous avons sollicité les administrations sociales et fiscales pour résorber une partie de la dette »

 

Plusieurs projets à l'étude

Depuis 2012, la clinique Véronique ou centre de santé Guyanais était au cœur du cyclone. Déjà placée en redressement judiciaire, elle a été reprise par le groupe Guyane Santé en septembre 2017. Selon la direction, la dette de la clinique qui s’élevait à 10 millions d’euros au moment de sa reprise, pourrait être réduite à 6 millions d’euros.
Elle veut maintenant développer plusieurs projets : après la remise en état de la maternité le mois dernier, de nouveaux services pourraient voir le jour

Clinique Véronique



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play