Le collectif Or de question poursuit sa campagne de mobilisation contre le projet Montagne d'or

orpaillage
Site de la Montagne d'or
Le site de Montagne d'Or dans la région de Saint-Laurent-du-Maroni ©guyane 1ère
La mobilisation se poursuit et continue à prendre de l’ampleur pour le collectif Or de Question opposé au projet de mine d’or à Saint-Laurent du Maroni porté par Nordgold et Columbus Gold. Il dénonce les conditions de réalisation de l'enquête publique.
Un permis d’autorisation de travaux miniers sur le site Boeuf Mort a été déposé, ce qui entraine l’ouverture d’une enquête publique. C’était en juin. Elle a été prolongée d’un mois. Pour les membres du collectif Or de question, les conditions dans lesquelles s'effectue cette enquête ne sont pas acceptables et faussent la donne selon eux.


Le président de la compagnie minière de la Montagne d’Or, Roch Lefrançois,  était l’invité de Clothilde Séraphins au Guyane soir du 24 juillet a répondu, notamment, sur les mesures prévues pour éviter les ruptures de digues de retenue. 



Les Outre-mer en continu
Accéder au live