publicité

Collectivité territoriale de Guyane : l'opposition tente de démontrer qu'elle existe

Rodolphe Alexandre a-t-il tué toute opposition à la CTG ? Cétait la question dans l'émission radio Place Publique.  Une question prise comme un affront par les invités, Mylène Mathieu de Guyane Audacieuse et Gauthier Horth, qui ont contribué abondamment à répondre au débat.

Mylène Mathieu du groupe Guyane Audacieuse et Gauthier Horth dans l'opposition à la CTG © Christophe Fidole
© Christophe Fidole Mylène Mathieu du groupe Guyane Audacieuse et Gauthier Horth dans l'opposition à la CTG
  • Franck Leconte/CL
  • Publié le
Une émission pour dresser un état des lieux des forces en présence pour constituer l’opposition au sein de la collectivité territoriale. 
Attention à ne pas échauder Mylène Mathieu car celle-ci peut devenir redoutable. Dans Place Publique, l’élue Guyane Audacieuse remet d’entrée les points sur les « i », pas d’accord du tout avec l’intitulé de l'émission samedi dernier. Car pour elle l’opposition est en marche à la CTG, active sur plusieurs dossiers et dont les propositions seraient souvent reprises à son compte par la majorité. Alors, si la rédaction retient surtout une opposition très discrète en ce moment et affichant parfois le consensus avec la majorité, force est de constater l’opposition virulente de Mylène Mathieu qui a tôt fait de reformuler la question de la semaine en : " Rodolphe Alexandre est-il en train de tuer la Guyane?"


Des opposants qui réagissent sévèrement sur les dossiers Montagne d'or et carburant

Derrière le ton provoquant, Gauthier Horth, l’opposant certainement le plus visible en ce moment, adhère à l’idée que Rodolphe Alexandre n’a pas réfléchi à des alternatives aux projets miniers. Le dossier Montagne d’Or a été très mal géré répète l’opérateur. Pour lui, le récent avis donné par le Président de la République prouve l’absence de politique minière menée par la majorité.
Une majorité épinglée également dans sa gestion de la hausse des prix des carburants. Fausse indignation pour Gauthier Horth de la part d’un président qui pourrait agir sur la fiscalité ou mener un bras de fer avec l’Etat. Pour Mylène Mathieu, cela prouve tout simplement que Rodolphe Alexandre a bel et bien tué la Guyane.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play