La commune de Régina-Kaw sous perfusion

politique
Mairie de Régina
Le conseil Municipal de Régina a été dissous et de nouvelles élections doivent avoir lieu d’ici à trois mois. Régina-Kaw est désormais sous tutelle, une délégation spéciale nommée par le préfet doit gérer les affaires courantes. Ses membres ont  officiellement pris leurs fonctions mardi.


Une commune en léthargie 


La réfection du ponton abandonnée, celle du marché principal oubliée. Quant à la mise en place d’un jardin d’enfant non loin de la mairie, les habitants n’y croient même plus. En trois ans, les tentatives afin de réunir le conseil municipal ont toujours avortées, parfois de façon rocambolesque. De quoi refroidir les ardeurs des plus ambitieux. 
La léthargie de la commune, un constat que partage une partie de la population sauf qu’en attendant une sortie de crise, les habitants sont comme empêtrés dans un véritable marasme.

Régina-Kaw sous tutelle


Aujourd’hui la commune de Régina-Kaw est sous tutelle, la commission spéciale nommée par le préfet Patrick Faure a officiellement pris ses fonctions.
Son président Philippe Griset et les autres membres de la délégation prennent l’attache du directeur général des services Richard Joigny. C’est lui qui depuis la dissolution du conseil municipal avait les compétences pour exercer et exécuter les affaires courantes :

"Il n'y a pas de problème particulier. Nous avons un effectif stable et nous gérons au mieux les affaires courantes."


Le président de la délégation s’est assis avec autorité sur le siège du premier magistrat. Philippe Griset compte bien mener sa tâche à bien :

"Je pense revenir plusieurs fois par semaine. On va préparer les prochaines élections afin qu'elles se tiennent dans les délais." 



La population observe avec attention cette mise sous tutelle. Elle attend donc patiemment les nouvelles élections prévues pour le 8 mai. Selon quelques indiscrétions des prétendants sont déjà sur le terrain. Il s’agirait notamment d’adjoints de l’ancien conseil municipal.

Le reportage de Guyane la1ère