publicité

Les conducteurs de bus de la ligne 7 rattachés à la société monbus.gf sont en grève

Les conducteurs de bus de la ligne 7 en grève. Contrairement aux autres chauffeurs de bus de la Régie communautaire des transports, ils sont salariés de la société monbus.gf qui assure une délégation de service public. Ils réclament un alignement de leurs conditions de travail.

© Laurence Tian Sio Po
© Laurence Tian Sio Po
  • Laurence Tian Sio Po/MCT
  • Publié le
Les conducteurs de bus de la ligne 7 ont commencé une grève ce lund. Contrairement aux autres chauffeurs de bus de la Régie communautaire des transports, ils sont salariés de la société monbus.gf qui assure une délégation de service public. Ils réclament un alignement de leurs conditions de travail (salaire) sur celle des conducteurs de la RCT.


Bras de fer

Il n’y a pas eu de réelles négociations le premier jour : un dialogue avec la directrice d’exploitation sur les horaires, mais rien concernant les salaires. Le directeur Kevin Madeleine n’acceptera de les recevoir que s’ils reprennent le travail. Mais les conducteurs de la ligne 7 ne l’entendent pas ainsi


Grève surprise

© Laurence Tian Sio Po
© Laurence Tian Sio Po
Deux bus ont circulé sur la ligne 7 ce matin. Un service minimum assuré par les contrôleurs. Aux arrêts de bus, aucune information aux voyageurs sur l’attente encore plus longue que d'habitude.
La raison, c’est la grève surprise des onze conducteurs de la ligne 7.


Horaires élargis

© Laurence Tian Sio Po
© Laurence Tian Sio Po
Les horaires élargis qui devaient être appliqués sans réelle concertation ont été le déclencheur. Ces salariés estiment que leur rythme de travail est déjà très soutenu et pas suffisamment valorisé financièrement.
Jean-Yves Pommier conducteur de bus – Monbus.gf explique :

 "On enchaîne cinq rotations , une rotation c'est une heure et demi et on enchaîne les cinq d'un coup sans pause"


Un alignement salarial

Ces salariés d’une entreprise privée réclament un alignement de leur rémunération sur celle de leurs confrères de la RCT – la régie communautaire des transports – gérée par la CACL.
Auréliane Béreau directrice d’exploitation – Monbus.gf explique :

"Ils ont commencé avec nous. C'est une jeune société qui débute. On a déjà eu des premières avancées sur le plan salarial. C'est une société privée avec des règles d'entreprise privée. Il faut qu'ils soient patients."

 

Autres revendications

Deux autres points de revendication portent sur la sécurité des conducteurs et sont en cours de résolution par la CACL : l’absence de lumière à la gare routière de Cayenne, et, au terminus de Matoury, il n’y a aucun sanitaire. Les conducteurs de bus viennent se soulager derrière des immeubles abandonnés.
 Elismine Thélémaque conductrice de bus – Monbus.gf choquée :

 "C'est dangereux. Et moi je me suis déjà exposée. C'est pas possible de faire ses besoins en public".


Les onze conducteurs de la ligne 7 se disent prêts à la bloquer la sortie des bus ce mardi.
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play