Confinement : une trentaine de prêtres pourraient ne pas percevoir leur rémunération du mois d'avril

coronavirus
La cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne
La cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne ©Patrick Nègre
En Guyane, une partie des prêtres est rémunérée par la CTG selon une vieille loi datant de plus d'un siècle. Mais les derniers arrivants ne bénéficient pas de ce régime, ils sont une trentaine payés par le diocèse à travers le denier de l'église. Ce mois ci, il n'y a pas de quoi verser les salaires.
La crise Covid-19 impacte durement les lieux de culte. Pour respecter les consignes sanitaires toutes les églises de Guyane ont fermées leurs portes aux fidèles depuis le 17 mars.
Cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne
Cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne ©Patrick Nègre
Les cérémonies cultuelles se vivent en ligne, l'heure n'est plus au rassemblement pour les pratiquants catholiques qui doivent jusqu'à nouvel ordre vivre leur spiritualité de façon plus intime.
L'église Saint-Martin de Porres
L'église Saint-Martin de Porres à Cayenne ©Patrick Nègre
Et cela influe beaucoup sur la vie diocésaine car durant les messes, les fidèles donnent leur obole, le denier de l'église, ou encore les quêtes, les offrandes ce qui permet le fonctionnement du diocèse et notamment de rémunérer les prêtres. 
Un premier appel à dons en ligne a été fait précise l'évêque de Guyane, Emmanuel Lafont : 
 

... Nous avons un déficit de rentrées depuis plus d'un mois. Nous avons mis un système de dons en ligne mais n'y a qu'un petit nombre de personnes qui a répondu. Nos fidèles ne sont pas famiiarisés avec cela. Nous allons relancer un appel aux dons en ligne, inviter à faire des offrandes ou des remises d'enveloppes dans les presbytères... L'économe diocésain tente de trouver des alternatives...


La Guyane compte 45 prêtres. 14 dont l'évêque de Guyane sont rémunérés par la Collectivité territoriale de Guyane selon une ordonnance royale de Charles X. Ordonnance du 27 août 1828 qui pose le principe de la rémunération des prêtres catholiques par la collectivité publique. Les 31 autres prêtres relèvent directement du diocèse.