publicité

Coopération Amazonie : vers un renforcement du lien régional

Le programme " Interreg Amazonie" s'est tenu ce jour, le comité de suivi a fait le point avec ses partenaires transfrontaliers sur les dossiers présentés la veille par les porteurs de projets. Le programme vise le développement des territoires partenaires, via une coopération  régionale renforcée.

© Y. Bacoul / M. Gritte
© Y. Bacoul / M. Gritte
  • Y. Bacoul /M. Gritte / P.N
  • Publié le
Se tourner vers nos voisins et l’Europe, la réflexion menée par le comité de suivi et de sélection du programme de coopération interreg Amazonie. Ce partenariat s’élabore sur le papier d’abord  avec ses partenaires transfrontaliers , Brésil , Surinam, Guyana, les représentants du Cariform et aussi les vecteurs essentiels  des porteurs des projets . 
Le Pcia, est le programme qui  vise à favoriser le développement intégré de la Guyane  pour une coopération régionale renforcée transfrontalière et transnationale.
 Il y a eu seulement 14 projets pour 5 axes prioritaires de ce programme : transport, biodiversité, culture, santé social, économique, Ecoso, du Wwf pour l’observation de l’écosystème du plateau des Guyanes et 
Acî action du Cirad,  ont  déjà été retenus. 
Ces 2 jours de travaux ont permis de voir la faisabilité d’autres actions pour les pays invités. L'unanimité est faite
 autour de cette coopération à plus d’un titre. 
 Au Brésil de s’intéresser à  la question de l’environnement , une promesse déjà formulée diplomatiquement 
Tania Sousa, directrice de l’agence  pour le développement économique :

" Le gouvernement de l'état de l'Amapa a intérêt à appuyer la lettre d'intention qui a été faite pour le projet de l'eau, parce que ce projet touche la région transfrontalière, notamment la pollution du fleuve Oyapock à cause de l'orpaillage clandestin."

Pour notre autre voisin, le Suriname, il y a des attentes sur le nouveau bac de saint laurent du Maroni, un dossier  établi.
Gena Lank- Corinde, consule générale du Surinam :

" Pour le Suriname, il y a plusieurs projets, le plus important c'est le projet du bac de Saint _ laurent vers Albina, ce projet de bac est bien avancé."

Pour le volet économique et plus particulièrement la compétivité entreprise, le Guyana n’est pas en reste même  s’il considère que notre région peut mieux faire car il sont preneurs.
Travise Tracy-Lecante, consule du Guyana :

" Un hub pour le transfert des marchandises. Ce hub serait basé au Guyana et c'est un projet que je trouve très intéressant, parce que c'est un projet transnational."

Ces échanges de compétences en plus de l’assistance technique, se  font sur deux pivots : l’un transfrontalier  Guyane Surinam Amapa, l’autre transnational, Amazonas, Guyana et Para. 
le 1O juin prochain, les  européens attendent le rapport annuel de la mise en œuvre de ce programme, pour un financement qui s’élève a 18 millions 8 d’euros. 
Coopération Amazonie : vers un renforcement du lien régional



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play