Coronavirus : 41 cas déclarés positifs ce jour sur 435 tests réalisés en 24 heures

coronavirus
Drive test à Kourou
Le drive test de Kourou ©Jean-Gilles Assard
La Guyane est classée en "zone d’alerte" selon la dernière classification du Ministère de la Santé. Preuve que la situation sanitaire s’améliore. Aujourd’hui 41 nouveaux cas sont déclarés positifs à la Covid-19 sur les 435 tests réalisés en 24 heures.
Avec le nouveau classement des départements présenté cette semaine, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que la Guyane était désormais en simple " zone d’alerte ", comme à La Réunion. C'est à dire que le virus circule activement avec un taux d’incidence en population générale supérieur à 50 pour 100 000 habitants, mais pas de circulation intense chez les personnes âgées et impact léger sur les services de réanimation.
 

Moins de 30 % des lits de réanimation occupés


L’incidence hebdomadaire en Guyane contine donc de baisser. Elle devrait passer sous la barre des 50 cas pour 100 000 habitants dans les prochains jours. Moins de 30 % des lits de réanimation sont occupés par des patients atteints de Covid-19.
En concertation avec les élus locaux, l’Agence Régionale de Santé et les comités scientifiques, le préfet de Guyane devrait annoncer d’ici quelques jours des mesures adaptées à la situation du territoire. Pour l'instant, seule certitude : les rassemblements, tels que les fêtes, mariages, tombolas, anniversaires ou communions, devront réunir moins de 30 personnes.
Aujourd’hui, 41 nouveaux cas sont déclarés positifs au coronavirus sur les 435  tests réalisés ces dernières 24 heures. Il ne reste plus que 6 patients en réanimation. Seize malades supplémentaires sont été déclarés guéris.
Depuis le 4 mars, 9831 cas de Covid-19 ont été détectés en Guyane. 
 

A noter qu'à 86 ans, le premier patient Covid-19 admis en réanimation Centre hospitalier de Cayenne est rentré à son domicile !
Originaire de de Saint-Georges, Camilo Norino, 86 ans, est entré en réanimation le 26 mai, après avoir développé les premiers symptômes du Covid-19 quelques jours plus tôt. Admis en SSR réa-Covid fin juillet, il a retrouvé son domicile avant-hier. S'il a fini par retrouvé la mémoire, il conserve des séquelles, comme de nombreux patients touchés par le virus.
 
Covid Info du vendredi 25 septembre 2020
Camilo Norino, 86 ans, est entré en réanimation le 26 mai, il a retrouvé son domicile avant-hier. ©Agence Régionale de Santé de Guyane
 

A nos frontières

 
Brésil
♦ 47 516 cas cumulés (+570) et 698 décès (+5) dans l’Amapá au 24 septembre
♦ 2 694 cas positifs (+33), 23 décès (+1) et 45 cas suspects à Oiapoque
Suriname
♦ 4 789 cas cumulés (+49 en soixante-douze heures) au 24 septembre
♦ 5 patients (+1) en soins intensifs
♦ 102décès (+5)
♦ 76personnes en quarantaine (+2)
Tous les passagers venant en Guyane doivent se faire tester
Présenter un test RT-PCR Covid-19 négatif, réalisé dans les soixante-douze heures précédant le vol, est désormais obligatoire pour tous les passagers venant en Guyane.
C’était déjà le cas pour les personnes arrivant de Paris.
Cette disposition l’est également pour ceux venant des Antilles, à présent. Pour ces derniers qui ne disposeraient pas du test, l’embarquement sera possible.
Toutefois, un test à l’arrivée à l’aéroport Félix-Éboué sera obligatoire. Dans l’attente des résultats des tests, les passagers devront strictement respecter, et en toutes circonstances, le port du masque et les mesures de distanciation.

Sources : Agence Régionale de Santé de Guyane / Ministère des Outre-Mer
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live