Coronavirus : au Brésil, deux décès dans l'Etat de l'Amapà et un premier cas confirmé à Oiapoque

coronavirus
Macapa capitale de l'Amapa
Macapa capitale de l'Amapa - ville de plus de 370 000 habitants ©Jean-Pierre Karam
Deux décès dus au coronavirus confirmés dans l’Etat de l’Amapa au Brésil. Un cas positif a été également détecté à Oiapoque à la frontière franco-brésilienne. Le confinement est prolongé de 15 jours. 
 
Dans l’Etat de l’Amapà, la victime est un homme âgé de 60 ans. Il a été admis à l’hôpital de Macapà en urgence en état de maladie pulmonaire obstructive chronique, ce samedi 4 avril. L’information a été confirmée par le gouvernement.
La deuxième victime est une jeune femme de 34 ans, résidant dans la municipalité de Santana située à environ 20 km de la capitale Macapà. Dans ce dernier cas, les investigations sont en cours.
Trente et un cas ont été comptabilisés ce dimanche 5 avril, dont 4 considérés comme guéris. La mairie de Macapá a prolongé la période de quarantaine de 15 jours et a fixé de nouvelles heures et règles de fonctionnement pour les secteurs commerciaux par le biais d'un décret municipal. 
 

Un premier cas confirmé à Oiapoque 

A Oiapoque, ville frontière avec Guyane, la municipalité confirme un premier cas de coronavirus. Le patient est âgé de 33 ans. Il présente les symptômes de la maladie. Il a été mis en isolement à l’hôpital, ainsi que ses proches eux, à domicile.
Le gouverneur de l’Amapà Waldez Goez a prolongé la durée du confinement de 15 jours.