guyane
info locale

Coronavirus : les autorités déconseillent les grands rassemblements

sécurité
coronavirus cellule
Pas de nouveau cas de coronavirus en Guyane : la situation est stable, avec 5 cas confirmés mercredi à Saint Laurent du Maroni. Les autorités veulent éviter la propagation du virus. Parmi les recommandations du jour, les autorités déconseillent les grands rassemblements en milieu clos en Guyane.
Comme chaque jour depuis mercredi, la cellule de crise s’est réunie ce samedi à la préfecture. Elle recommande de limiter les grands rassemblements en milieu clos.
Tous autour de la table pour éviter la propagation du coronavirus en Guyane. La cellule de crise réunit chaque jour en préfecture les représentants de l’Etat, de la CTG, des maires, des forces de l’ordre et des pompiers. Après les 5 cas confirmés mercredi à St Laurent, il n’y a pas de nouveau cas. Plusieurs dizaines de tests ont été effectués et ils se sont révélés négatifs. Toutefois, les autorités se préparent avec notamment l’arrivée de masques

 de gros stocks arrivent et seront distribués dans les pharmacies dans les prochaines heures, des masques destinés principalement aux professionnels de santé. L’accent est mis sur la préparation à plusieurs niveaux, l’idée étant de pouvoir répondre au cas où il y aurait davantage de cas avérés en Guyane »

selon Clara de Bort, la directrice de l’agence régionale de santé de Guyane.

Retour des enfants en classe, pas de grands rassemblements en milieu clos

Pour sa part, le rectorat a détaché une inspectrice à l’Agence Régionale de Santé pour suivre la situation et inciter les parents à renvoyer leurs enfants à l’école après quelques jours d’absence. Absence due notamment à cette inquiétude voire cette peur à Saint-Laurent-du-Maroni.
coronavirus cellule crise
©Chaque jour, les représentants des corps de l'Etat, la CTG, l'association des maires, les pompiers et les forces de l'ordre analysent l'évolution de la situation.

Si les nouvelles sont bonnes ce samedi, les autorités ne relâchent pas la pression et veulent se donner les moyens pour faire barrage au Covid-19. Parmi les mesures annoncées ce samedi, le préfet appelle les organisateurs de manifestations à limiter l’ampleur des rassemblements

A Saint-Laurent-du-Maroni, il faut éviter tout rassemblement de plus de 300 personnes dans des lieux fermés »

a indiqué Marc del Grande, le préfet de Guyane qui a rappelé que

si pour l’heure les regards sont braqués sur le chef-lieu de l’Ouest guyanais, il faut proscrire tout rassemblement de plusieurs centaines de personnes sur l’ensemble du territoire ».

 
Et dans cette optique, les services préfectoraux se tiennent à la disposition des organisateurs d’évènements pour analyser la pertinence de telle ou telle manifestation.
Dimanche, la cellule analysera les derniers développements de la crise Coronavirus.