Coronavirus : des bureaux de vote sous surveillance.

élections
Bureau de vote à Macouria
©Viviane Dephous Eddos
Il y aura bien des élections municipales le dimanche 15 mars, le président Emmanuel Macron l’a confirmé ce jeudi lors de son allocution télévisée. Seulement des mesures drastiques contre le Covid-19 seront prises dans les bureaux de vote pour accueillir les électeurs. 
Il y aura bien des élections municipales le dimanche 15 mars, le président Emmanuel Macron l’a confirmé ce jeudi 12 mars lors de son allocution télévisée. Seulement des mesures drastiques doivent être prises dans les bureaux de vote pour accueillir les électeurs. Les gestes barrières restent la meilleure option contre l’épidémie du Covid-19. 


Une circulaire du ministère de l'Intérieur

Une circulaire a été adressée aux maires pour limiter l’épidémie dès la semaine dernière. Une circulaire en 11 pages, découpée en sept chapitres. Son objectif est de détailler les mesures à prendre pour accueillir les électeurs. Ces derniers sont appelés à choisir leurs maires et conseillers communautaires les 15 et 22 mars prochains. 
 
  • Première préconisation évidemment "les gestes barrières". Se laver les mains avant et après le vote est une obligation. Les membres du bureau (assesseurs, scrutateurs, président du bureau) devront se laver les mains aussi souvent que nécessaire. Plusieurs flacons de gel hydro-alcoolique seront positionnés à l’entrée et à la sortie du bureau. 
 
  • Autre obligation : le marquage au sol dans les bureaux de vote pour flécher le parcours des électeurs et maintenir ainsi une distance d’environ un mètre entre les votants. 
 
  • Les rideaux des isoloirs seront laissés ouverts sur un côté afin que les électeurs puissent ne pas avoir à les toucher. Les isoloirs seront placés face à un mur pour garantir le secret du vote. 
 
  • Il est recommandé aux électeurs d’apporter leurs stylos pour émarger à condition que l’encre soit bleue ou noire et indélébile. 
L’affluence doit rester au seuil de rassemblements préfectoraux (100 personnes). Le dépouillement restera public, les consignes générales (distance, seuil de rassemblement) doivent être respectées.

Communiqué de presse Christian Castaner

Les Outre-mer en continu
Accéder au live