Coronavirus : la fédération des parents d'élèves et les médecins s'interrogent sur la décision de rouvrir les écoles le 11 mai

coronavirus guyane
Le local de la peep
Le local de la peep, la fédération des parents d’élèves de l’enseignement public ©Guyane la 1ère
Réouverture des écoles au 11 mai. Les maires s’interrogent au même titre que la CTG sur la pertinence de cette décision sans que tous les paramètres de sécurité sanitaire soient maîtrisés. Il en est de même pour les parents d’élèves de l’enseignement public comme de l’ordre des médecins de Guyane.
De nouvelles réactions après la décision du Président de la République de rouvrir les écoles le 11 mai prochain. L’association des maires s’interroge au même titre que le président de la collectivité territoriale sur la pertinence d’une telle décision sans que tous les paramètres de sécurité sanitaire soient maîtrisés. La fédération des parents d’élèves de l’enseignement public, la peep,  ainsi que l’ordre des médecins de Guyane s’expriment à leur tour sur la question de la reprise de l’école. 


Une rentrée le 11 mai infaisable

Elle se rend une fois par semaine au bureau de l’association. Nadine Colin, présidente de la peep y vient depuis près d’un mois pour réaliser des impressions.

... Les parents nous sollicitent, on leur donne des rendez-vous et on essaie d'assurer, une fois par semaine une permanence de manière à faire les impressions des fichiers envoyés par les professeurs et les remettre aux parents...


Cette aide pour la mise à disposition des devoirs ? Une nécessité pour les parents qui n’ont pas de connexion internet et garantir la continuité pédagogique dans ces conditions n’est pas toujours simple à l’heure du confinement. Alors la reprise de l’école le 11 Mai est - ce une bonne décision pour rompre les inégalités causées par la situation épidémique. Non, selon la présidente de la peep :
... Il faudra prévoir la cantine, le transport... comment les enfants seront véhiculés dans le transport scolaire? La charge est lourde. Dans l'état actuel il est impossible de prévoir une rentrée le 11 mai...


Une rentrée avec trop d'inconnues pour les médecins

Pour le président de l’ordre des médecins de Guyane, les interrogations sont nombreuses, elles portent notamment sur le port du masque dans les établissements scolaires, et le dépistage de masse entre autres. Le docteur Félix NGomba, président de l’ordre des médecins de Guyane :

... Faire un déconfinement sans savoir qui est malade ou pas peut être un risque de rebond de contamination. Comme les enfants peuvent être potentiellement des vecteurs, oui ouvrir les écoles avec les enfants en premier, c'est un risque pour les personnels de l'administration, pour les personnels de la cantine...


Trop d’inconnues et par conséquent trop de risques. De plus en plus de voix s’élèvent contre cette décision d’ouvrir les écoles le 11 Mai. Beaucoup craignent qu’elle expose toute la communauté scolaire au Covid-19.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live