Coronavirus : il crache sur les gendarmes et écope de 14 mois de prison ferme

faits divers
gendarmes
©wiki
Un face à face avec les forces de l’ordre qui a mal tourné et qui coûte très cher à un Kouroucien. Lors d’une intervention des gendarmes chez lui samedi, il a craché sur l’un des militaires. Il a écopé d’une peine de 14 mois de prison ferme. 
Un face à face avec les forces de l’ordre qui a mal tourné et qui coûte très cher à un Kouroucien. Un homme vient d’être condamné à de la prison ferme. Lors d’une intervention des gendarmes chez lui samedi, il a craché sur l’un des militaires. Il a écopé d’une peine de 14 mois de prison ferme.


Trop d'alcool 

C’est un homme ivre dans son jardin qu’ont trouvé samedi les gendarmes mobiles du détachement et d'intervention de l'escadron de Rosny et basés actuellement à Kourou. L’individu est alors soupçonné d'avoir frappé ses parents et sa sœur.
Sur place, les forces de l’ordre sont insultées par l’homme qui prétend être atteint du coronavirus avant de cracher sur un gendarme. Il est immédiatement interpelé et tente alors de cracher à nouveau sur un gendarme avant de proférer des menaces de mort.
Placé en garde à vue par la brigade de Kourou, après avoir été testé négatif au covid-19 au Centre hospitalier de Kourou, l’agresseur cracheur est déféré devant le procureur et jugé en comparution immédiate. Le verdict est tombé hier : 14 mois de prison ferme.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live