Coronavirus : la campagne de vaccination anti-Covid ne suscite pas l'adhésion

coronavirus
Le vaccin Sinovac
©Sinovac

2000 personnes vaccinées à ce jour contre la Covid-19 en France et d'ici peu des Guyanais. C'est en tout cas le souhait des autorités. En attendant dans la plupart des services de santé, l'heure est à l'information et au recueil des consentements.

C’est officiel, les premiers vaccins contre la Covid-19 arriveront en Guyane le 12 janvier. Comme dans l’hexagone les personnes prioritairement vaccinées seront les résidents des EHPAD, d’Unité de soins longue durée et les personnels de santé de plus de 50 ans. Dans la plupart des services de santé du département on est au stade de l’information et du recueil des consentements à la vaccination. Et comme au plan national, dans les premiers retours, les Guyanais sont plutôt réticents et dans l’expectative face aux vaccins. Les premiers vaccins devraient arriver le 12 ou le 13 janvier au plus tard. Dans un premier temps, l’agence régionale de Santé attend 195 flacons, à raison de 5 doses par flacons, c’est un peu moins de 1000 personnes qui seront vaccinées.

Ce n'est pas du jour au lendemain que nous allons vacciner toute la Guyane. Si nous arrivons à vacciner la moitié de la population dans 5 à 6 mois, on aura réussi

Pierre Gazin médecin ARS coordinateur cellule de crise Covid-19

 

Les EHPAD se préparent

D’ici-là, la stratégie comme partout en France est de vacciner d’abord, les personnes âgées en EHPAD ou en unité de soins longue durée. En partant du constat, que près de 80% des personnes décédées de la Covid en France avaient plus de 75 ans. Chez nous, tous les établissements recevant nos gangans, ont commencé à former les personnels, expliquer et recenser les volontaires. Peu répondent oui à l’appel. Exemple, à l’EHPAD Jean-Serge Gérante, deux résidents autonomes sont volontaires pour l’instant (les 5 autres devraient suivre), mais quand il faut obtenir l’aval des familles ça se complique…

Les retours sont très faibles. Ils sont négatifs pour la plupart. Sur 33 fiches distribuées, 10 sont revenues, une seule personne est d'accord 

Christine Desportes cadre infirmière EHPAD J-S. Gérante

 

Des soignants donnent l'exemple

Et l’on retrouve la même réticence chez les soignants, c’est l’autre population ciblée pour ces premières vaccinations. Dans cet EHPAD en juillet, une aide-soignante est décédée de la Covid, mais les a priori contre le vaccin restent forts, du coup l’équipe de direction donnera l’exemple.

On ne peut pas demander aux soignants de se faire vacciner et ne pas montrer l'exemple. Toute l'équipe d'encadrement se fera vacciner. 

Frédéric Targe directeur EHPAD

 

Pour cette vaccination contre la Covid une seconde injection doit avoir lieu 21 jours après la première. Quant à la chaîne du froid (-80°), nécessaire pour ce vaccin, la Guyane dispose des réfrigérateurs adéquats.

Le reportage de Karl Constable et Sébastien Laporte

COVID - 19 : vaccin disponible le 12 janvier, méffiance dans les ehpad.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live