Coronavirus : la continuité territoriale assurée par les gros porteurs d'Air France

coronavirus
Fret Air France
©Vanessa Etienne
Air France continue à assurer la continuité territoriale. Beaucoup moins de passagers mais un rôle certain dans l'acheminement du fret. Des tonnes de fret en approvisionnement, pour alimenter l'économie locale. 
15h12, le boeing 777/300 parti de Roissy Charles de Gaulle, ce jeudi matin à 10h, a atterri en Guyane dans un aéroport vide, car il est le seul avion. Depuis la fermeture du trafic aérien, avec l’épidémie, les rotations ont considérablement diminué, passant de 17 vols par semaine, à 3 vols.
A son bord plusieurs tonnes de fret, un approvisionnement devenu essentiel pour le territoire.
Le boeing 777, est l’un des plus gros avions de la flotte, pouvant se poser en Guyane en ayant d’importantes capacités, pour le transport de marchandises.
 

Continuité territoriale

Gros porteur Air France
©Vanessa Etienne
Un vol, quasiment vide, en termes de sièges occupés, mais chargé en fret. Sur 300 places, il n’y avait que 64 passagers à bord. Depuis le début de la crise, Air France n’est plus dans une démarche commerciale, l’essentiel de l'activité est le fret, afin de maintenir la continuité territoriale. 
Le prochain ravitaillement par avion pour la Guyane aura lieu lundi prochain. Avec des produits de première nécessité qui relèvent de l’alimentaire et du sanitaire.
Le reportage de Vanessa Etienne :
Transport aérien : 12 tonnes de médicaments et de courrier sur le vol d'Air France pour la Guyane.