Coronavirus : le comité scientifique territorial recommande le dépistage de prévention avant les fêtes de fin d'année

coronavirus
comité territorial
©Myriam Boicoulin
Une nouvelle réunion du comité scientifique a eu lieu. À l'approche des fêtes et des vacances scolaires la question du dépistage est plus que jamais d'actualité. Une nouvelle campagne d'affichage est prévue à destination des Guyanais pour que les gestes barrières restent une priorité absolue. 
C'est à partir des derniers chiffres de l'épidémie en Guyane, que le comité scientifique territorial a émis ses recommandations. Des chiffres supérieurs à la moyenne nationale, proportionnellement à la population. Comme chaque lundi, les experts se réunissent afin de faire le point sur le suivi de l'épidémie. Avec les fêtes de fin d'année qui approchent, le comité appelle à la prudence. Il invite tout à chacun à faire preuve de mesure s’agissant de ces regroupements, comme le préconisent les autorités sanitaires. "Le comité scientifique territorial recommande, afin de protéger les plus vulnérables, le recours au dépistage en prévision des regroupements dans le cadre des fêtes de fin d’année en famille"
 

L'ensemble de la population a suivi les recommandations. L'épidémie reste stable. Pour la période de Noël, et de fin d'année tout peut arriver. Il faut recommander une très forte vigilance. Pour les fêtes, le test PCR est indispensable, notamment pour les réunions de famille avec des personnes âgées. On veut passer une fête tranquille donc dans ce sens là c'est intéressant de faire le test. C'est une décision personnelle qui engage la responsabilité de tous.  

Docteur Serge Plenet membre du comité scientifique territorial 

 

Quid de la campagne de la vaccination ?

Comité territorial
Autre point abordé : la campagne de vaccination locale. Les territoires d'outre-mer seront au coeur de la stratégie de vaccination du gouvernement. Emmanuel Macron a en effet annoncé qu'une campagne de vaccination massive pourrait débuter entre fin décembre et début janvier. Le comité rappelle "l’absolue nécessité que la campagne de vaccination locale soit organisée avec le souci d’équité. Il s’agit que l’ensemble des guyanais puissent accéder au vaccin(...). Le comité préconise "une meilleure information de l’ensemble des professionnels de santé du territoire, sur la stratégie vaccinale et les modalités de sa mise en œuvre (approvisionnement, publics prioritaires etc.)"
Enfin, une nouvelle campagne d'affichage est prévue à destination des Guyanais pour que les gestes barrières restent une priorité absolue.