Coronavirus : le couvre-feu sous contrôle à Matoury

coronavirus matoury
Contrôle du couvre-feu au lieu dit Bagdad à Matoury
Contrôle du couvre-feu au lieu dit Bagdad à Matoury ©Yves Robin
Quelques semaines après sa mise en place, le couvre feu est-il respecté sur le territoire? Nous avons suivi à Matoury une opération de gendarmerie qui s'est déroulée samedi soir à Balata et Cogneau Lamirande, deux quartiers où la mise en place du couvre feu décrété par le préfet  a été chaotique.
C’est l’heure de partir, il est 20h42 lorsque la patrouille s’ébranle, direction Balata. Premier des deux quartiers de Matoury avec Bagdad où le couvre feu n’est pas toujours respecté et où les forces de l’ordre sont régulièrement prises à partie.


Un couvre-feu globalement respecté

La traversée de la petite bourgade se fait incontestablement dans le calme. Seulement quelques contrôles d’identité et des rappels à l’ordre de riverains qui n’auraient pas dû se trouver au bord du chemin. Pas grand chose à signaler finalement alors la patrouille quitte Balata pour se rendre à Cogneau Lamirande et au fameux lieu dit Bagdad. A cet endroit  plusieurs personnes jouaient à des jeux d’argent, elles se sont dispersées rapidement à l’arrivée des militaires. Tout est donc plus ou moins calme ici aussi. Ce qui fait dire au commandant de gendarmerie que le couvre feu est plutôt bien respecté dans ces quartiers difficiles : 

... Ce qui est assez rassurant ce soir, ce qu'on a pu remarquer c'est que globalement les gens respectent plutôt bien le couvre feu. On a vu finalement assez peu de groupes, assez peu d'attroupements su la voie publique sur des lieux où habituellement on a quand même beaucoup de monde rassemblé. C'est plutôt encourageant.


Seule ombre au tableau un automobiliste contrôlé positif à l’alcool. Il est conduit au poste et doit donc abandonner son véhicule sur place.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live