Coronavirus : les mesures de freinage devraient être renforcées en fin de semaine

coronavirus
Carnavaliers à la Zac Hibiscus
©Guyane la 1ère

Les défilés du dimanche inquiètent les autorités : absence de masques, absence de gestes barrières, pose le problème de propagation du virus face à La situation de crise sanitaire. C'est désormais, plus qu'une probabilité, les déplacements du dimanche devraient être fortement limités. 

Les défilés du dimanche inquiètent les autorités : absence de masques, absence de gestes barrières, pose le problème de propagation du virus face à La situation de crise sanitaire. C'est désormais, plus qu'une probabilité, les déplacements du dimanche devraient être fortement limités. Couvre-feu ou confinement ? Les contours seront définis...jeudi lors de la cellule interministérielle de crise. Le  préfet a enchainé les réunions avec les élus puis les acteurs du carnaval.

Des consultations

Un défilé spontané réunissant plusieurs centaines de personnes bravant l’interdiction de rassemblement, de nombreux jeunes sans masques, ne respectant pas les gestes barrières, voilà ce que veut éviter à tout prix, le Préfet Thierry Queffelec, dimanche prochain. Le préfet a rencontré les élus, il s’est également  entretenu avec les carnavaliers pour leurs expliquer qu’au vu de la situation sanitaire, l’Etat n’aurait d’autre choix que de prendre ses responsabilités.

Comment freiner la propagation du virus ?  en freinant les contacts sociaux ! L'hôpital va devoir travailler de plus en plus vite. Nous voulons que chaque personne qui tombe malade puisse être soignée efficacement. Ce ne peut pas être le cas si les centres hospitaliers sont submergés. 

Thierry Queffelec – Préfet de la Guyane

Plusieurs possibilités de mesures de freinage sont à l’étude. La question sera débattue et tranchée en cellule interministérielle de crise ce jeudi.

Le reportage de Guillaume Perrot et Seefian Deie :

Tout droit vers des déplacements limités dimanche.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live