Coronavirus : premières vaccinations de jeunes de 18 à 30 ans

coronavirus
Centre de vaccination à Cayenne
©CL

Les jeunes de 18 à 30 ans commencent à se faire vacciner en Guyane. Certains sont venus ce dimanche au vaccinodrome de l’ENCRE. Depuis l’abaissement jeudi de l’âge de la vaccination à 18 ans, c’est une opportunité offerte à tous les jeunes de cette tranche d’âge. 

Les jeunes de 18 à 30 ans commencent à se faire vacciner en Guyane. Certains sont venus ce dimanche au vaccinodrome de l’ENCRE à Cayenne. Depuis l’abaissement jeudi de l’âge de la vaccination à 18 ans, c’est une opportunité offerte à tous les jeunes de cette tranche d’âge. Docteur Georges Fichet, médecin vacataire au centre de vaccination :

On commence à voir quelques jeunes... ils arrivent plutôt le soir ... j'ai signé des carnets de jeunes d'un peu plus de 20 ans .. C'est bon signe, ils viennent dans le but de protéger leur famille, de se protéger eux-mêmes...

 

2,5% de la population vaccinée

Parmi les vaccinés, une proportion notable de ressortissants brésiliens de Guyane. On peut penser qu’ils sont sensibilisés par la situation critique dans leur pays d’origine, qui est l’un des plus touchés de la planète. Ils constatent aussi que la vaccination fonctionne mieux en Guyane, alors qu’elle est en retard chez notre voisin. Edson Miranda, ressortissant brésilien vivant en Guyane de longue date, vacciné ce dimanche  :

Je ne pense pas qu'il y a d'autre médicament que la vaccination. C'est le moyen sûr de préserver notre santé et nos proches aussi. Au Brésil il y a beaucoup de gens qui se font vacciner mais il faut faire la queue et surtout s'armer de patience ... En Guyane c'est plus facile, j'ai appelé il y a 3 jours...


557 personnes ont été reçues ce dimanche au centre de vaccination de l’ENCRE (EPCC « les trois fleuves »), piloté par le Centre Hospitalier de Cayenne, avec le soutien des secouristes de la « Croix Blanche », du SDIS Guyane, de l’ARS et de la CTG. Pour prendre rendez-vous, il suffit de s’inscrire sur le site « santé.fr ». Selon le dernier point épidémiologique de Santé Publique France publié jeudi dernier, 2,5 % des habitants de Guyane sont complètement vaccinés, c'est-à-dire avec les deux doses, et 5,5 % ont reçu leur première dose, ce qui reste très en-deça de la moyenne nationale.