Coronavirus : les professionnels de santé libéraux réclament plus de masques et une distribution plus encadrée  

coronavirus
Masques
©Laurent Marot
Les masques de protection se font rares chez les professionnels de santé libéraux. Une dotation de 50 masques leur était réservée en pharmacie il y a une dizaine de jours. Mais des médecins généralistes ne l’ont pas obtenue, car la distribution s’est faite dans une certaine confusion.
Les masques de protection se font rares chez les professionnels de santé libéraux. Une dotation de 50 masques leur était réservée en pharmacie il y a une dizaine de jours. Mais des médecins généralistes ne l’ont pas obtenue, car la distribution s’est faite dans une certaine confusion. Une livraison est en cours dans les pharmacies, mais le nombre de masques est limité pour chaque professionnel.
 

Un masque toutes les 4h

Quand il reçoit ses patient à Cayenne, le docteur François Humbert ne quitte plus son masque. Une protection qu’il doit changer toutes les 4 heures. Le docteur en a reçu une cinquantaine il y a dix jours, il lui en reste à peine une quinzaine.

Ce qui serait utile c'est de nous réapprovisionner rapidement pour ne pas tomber en rupture car nous serons complétement en dehors des directives pour faire barrière.


Une certaine confusion

Selon le docteur Jacques Breton, vice-président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) Médecins libéraux, certains de ses confrères n’ont pas reçu leurs masques au début de la crise

Au départ personne n'était prêt, il y a une dispersion et une exagération au niveau des pharmacies.


Distribution récente de masques

L’URPS réclame à l’Agence Régionale de Santé plus de masques, et une répartition plus rigoureuse. Les autorités ont reçu ces derniers jours un stock de masques, en cours de distribution. Dans cette pharmacie de Cayenne, on vient de recevoir une petite quantité de masques FFP2, plus protecteurs que les masques chirurgicaux.
Amilkar Loe-Mie docteur en pharmacie précise :

Nous en avons recu une cinquantaine pour les médecins, les kinesithérapeutes et les dentistes.
 


En plus des 3 masques FFP2, les médecins libéraux, les kinés et les dentistes auront droit à 18 masques chirurgicaux par semaine. Chaque pharmacien recevra 18 masques du même type, à partager avec les salariés de l’officine.
Le reportage de Laurent Marot et Gaël Ho A Sim :
Coronavirus : la pénurie de masques inquiète les professionnels de santé.


Evolution des règles d'affectation

Nous avons demandé à l’ARS si les ambulanciers allaient bénéficier désormais de ce matériel. L’Agence Régionale de Santé indique avoir reçu cent mille masques au total, réservés aux professionnels de santé au contact avec des personnes dont les symptômes peuvent faire penser au coronavirus. Une discussion est en cours avec les Unions Régionales des Professionnels de Santé pour faire évoluer la règle d’affectation des masques, en fonction des risques encourus, précise l’ARS. Ces risques sont actuellement très faibles car le virus ne circule pas en Guyane, ajoute l’Agence Régionale de Santé, qui rappelle que notre territoire est au stade 1 de l’épidémie.