Coronavirus : les renforts de la réserve sanitaire nationale spécialisés dans la lutte contre le Covid sont arrivés sur le sol guyanais

coronavirus
Arrivée des réservistes
L'arrivée des réservistes à Félix Eboué ©Sébastien Laporte
Face à l’accélération de l’épidémie de Covid 19, les capacités d’hospitalisation en Guyane sont en train d’être étendues, grâce à une mobilisation inédite. De nouveaux renforts de la réserve sanitaire nationale sont arrivés.
Face à l’accélération de l’épidémie de Covid 19, les capacités d’hospitalisation en Guyane sont en train d’être étendues, grâce à une mobilisation inédite. De nouveaux renforts de la réserve sanitaire nationale sont arrivés, le service de réanimation de l’hôpital de Cayenne affirme pouvoir doubler son volume d’activité. Enfin, un hôpital de campagne sera installé au cours de la semaine.
 

Soignants expérimentés

De nouveaux renforts, très attendus, de la réserve sanitaire nationale sont arrivés pour épauler les effectifs hospitaliers.
Thierry Mayet, médecin réanimateur du centre hospitalier de Dax (réserve sanitaire nationale) : 

« Nous sommes 16 réservistes, pour renforcer les service réanimation à Cayenne et Saint-Laurent. Nous avons l'expérience, et sommes présents quand il y a des crises »


Un hôpital de campagne

Une aide précieuse. 14 patients Covid 19 sont actuellement hospitalisés en réanimation dans l’ensemble de la Guyane. A l’hôpital de Cayenne, 15 lits spécifiques ont été ouverts le 12 juin, et une seconde unité de 15 lits est prête à entrer en fonction. Il faut en priorité libérer de la place. Une équipe rapide d’intervention médicale de la Sécurité civile va installer cette semaine un hôpital de campagne.
Lieutenant-colonel Jean-Michel Audibert, chef du futur hôpital de campagne de Cayenne (Sécurité civile)

« C’est l’équipe de reconnaissance et de préparation qui va prendre contact avec les autorités et les acteurs de la gestion de crise, monter la structure et faire vivre la structure, on espère que d’ici la fin de la semaine elle soit opérationnel »



Cette structure devrait accueillir des patients non Covid et sera certainement installée sur l’ancien héliport du Centre hospitalier de Cayenne, suite à un premier repérage. L’objectif est de délester le service des urgences.
Christophe Robert, directeur du Centre hospitalier de Cayenne :

« On ne va recevoir que la première moitié de ce module, nous demandons à ce que pour la suite nous puissions obtenir l'agrandissement de la structure » .


Le secteur hospitalier s'organise

Les services hospitaliers de Guyane sont entièrement réorganisés, avec l’appui de deux directeurs médicaux de crise, des professeurs de médecine, anesthésistes réanimateurs envoyés par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (l’AP-HP) et le CHU de la Pitié Salpêtrière.
En tout à l’hôpital de Cayenne, 109 lits sont déjà consacrés aux patients Covid. Pour les malades dont l’état est stabilisé, 18 places sont réservées dans un établissement médico-social de Roura, gérées par la HAD, l’hospitalisation à domicile.
Le reportage de Sébastien Laporte, Abel Parnasse, Yves Robin, Isabel Lerouge :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live