Coronavirus : Santé Publique de France confirme le déclin de l'épidémie de Covid-19 en Guyane

coronavirus
visuel coronavirus
©Pete Linforth - Pixabay
Le bilan hebdomadaire de Santé Publique France confirme la baisse de l’épidémie de Covid-19 en Guyane. Seulement la vigilance ne doit pas disparaître : masques, distanciation sociale, et gestes barrières ont montré leur efficacité.
Le bilan hebdomadaire de Santé Publique France confirme la baisse de l’épidémie de Covid-19 en Guyane. Une baisse qui a permis au préfet d'alléger les mesures de restriction. Seulement la vigilance ne doit pas disparaître : masques, distanciation sociale, et gestes barrières ont montré leur efficacité.
 

L'épidémie regresse

Depuis le 24 septembre, 9 790 cas de Covid-19 sont recensés en Guyane. En moyenne, chaque jour, depuis une semaine 22 cas ont été relevés :

« ...l’incidence hebdomadaire s’élève à 54 cas pour 100 000 habitants alors que le taux de dépistage hebdomadaire est maintenu à plus de 1000 tests pour 100 000 habitants. Au 22 septembre, le taux de reproduction effectif (R effectif) est estimé à 0,81 [0,69-0,95]. »

En clair ces derniers jours, 156 cas ont été confirmés contre 191 la semaine dernière. 3 524 tests ont été réalisés en Guyane soit un taux de dépistage de 1 212 tests pour 100 000 habitants. Le taux de positivité était en baisse (4,4% contre 5,8%). Des conclusions qui confirment le reflux significatif de la circulation de la Covid-19 sur le territoire.
 

La menace plane toujours

Deux nouveaux clusters sont identifiés entre le 16 et le 23 septembre.

«...un concernait le milieu scolaire et l'autre un établissement médico-social de personnes handicapées. Au 23 septembre, le bilan s’élève à 19 clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) identifiés en Guyane depuis le 1er juillet : 16 sont clôturés, 2 sont en cours d’investigation et 1 en statut maîtrisé. Le nombre moyen par cluster est de 17 cas ».

 

Une baisse des hospitalisations

Le point épidémiologique de Santé Publique France note également une réduction des hospitalisations. Le nombre d’admissions en réanimation et de décès reste stable avec 4 admissions et 2 décès la semaine dernière. La Guyane a 65 décès hospitaliers à déplorer.
Les passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 sont très faibles. Certes, l'épidémie faiblit mais l’incidence régionale est encore élevée :

«...les efforts doivent être poursuivis pour que la courbe poursuive sa trajectoire et éviter ainsi, une reprise précoce de l’épidémie...».


La stratégie « Tester, tracer, isoler » initiée par les autorités a porté ses fruits. Aujourd’hui toute personne peut désormais se faire dépister sans prescription médicale.