Coronavirus : les services publics s'adaptent à la situation

coronavirus
Accueil CTG vide
Certains établissements restent encore ouverts comme la Poste. D'autres services publics privilégient le télétravail et l'accueil téléphonique. Il s'agit de limiter les interactions entre les différents publics. 
Contrairement aux habitudes, les rues de Cayenne sont quasiment désertes à la mi-journée. Depuis ce mardi matin, pratiquement tous les agents des collectivités majeures sont en télétravail. Les halls de réception sont vides comme ici à la Collectivité territoriale de Guyane où seul l’accueil téléphonique est opérationnel. Les dispositions ont été prises pour assurer la continuité des services obligatoires afin de ne pas pénaliser davantage la population.
Grégoire Michau, directeur général des services de la Collectivité territoriale de Guyane explique :

"La priorité est d'assurer le service public de base"


Versement des allocations 

A l’instar des collectivités, Pôle emploi Guyane et la Caisse générale de sécurité sociale respectent les recommandations du gouvernement. Pôle emploi va verser entre 7 et 8 millions d’euros d’indemnités mensuelles à ses 9800 demandeurs d’emplois entre le 1 et le 10 avril.
Stéphane Bailly, directeur régional pôle emploi précise :

"Nous allons verser les allocations chômage à nos allocataires. Nous avons renforcé nos équipes en lignes téléphoniques pour mieux leurs répondre ". 


Le Tout numérique 

A la Société guyanaise des Eaux comme à l’Electricité de France, le télétravail est aussi privilégié.
La direction d’EDF, elle, veut inciter ses clients à utiliser les applications et le télépaiement dans cette période de confinement généralisé.
Ces nouvelles mesures doivent limiter la propagation du covid 19 qui a déjà causé le décès de milliers de personnes dans le monde.
Coronavirus : les services publics s'adaptent à la situation.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live