Coronavirus : vers une fin de l’état d’urgence ?

coronavirus
Centre ville Cayenne
Une des rues du centre ville de Cayenne ©Patrick Nègre
Le préfet de la Guyane a annoncé ce samedi de nouvelles mesures concernant la gestion de la crise sanitaire allant dans le sens d’un assouplissement des dispositifs. La fin de l’état d’urgence sanitaire pourrait être avancée.
 
L’étau se desserre en Guyane. Alors que le coronavirus circule activement dans l’Hexagone et Guadeloupe, l’épidémie poursuit son recul en Guyane. Les mesures de restriction de la circulation décidées par les services de l’Etat pour limiter la propagation du virus sont levées petit à petit. Samedi soir sur notre antenne télé, le Préfet annonçait les principaux changements. Depuis la semaine dernière, le couvre-feu s’est assoupli sur tout le territoire : il est en vigueur uniquement de 23h à 5h du matin du lundi au dimanche. Par rapport à l’évolution de l’épidémie en Guadeloupe, les tests ne sont toujours pas obligatoires pour les passagers en provenance des Antilles mais seront proposés à leur arrivée à l’aéroport Félix-Eboué.
 

Toujours pas de compétitions

 
Tous les sports sont désormais praticables en extérieur en Guyane, et dans les lieux suffisamment ventilés, c’est le cas aussi des piscines. Les rassemblements et contacts sont cependant à éviter, les vestiaires resteront donc fermés. Pour les sports de combat et les arts martiaux, on s’en tient à l'entraînement, en solo. De façon général les procédures devront être validés par une autorisation préfectorale. L’ensemble des ligues et les comités sportifs ont remis différents protocoles en préfecture afin d’adapter leurs infrastructures et la pratique de leur sport à la situation sanitaire. Ils attendent l’aval du préfet pour reprendre les entraînements. Concernant la reprise des différents championnats, il est encore un peu tôt pour communiquer à ce sujet. La plupart des clubs attend encore quelques semaines pour publier les calendriers des compétitions.
 

Une nouvelle date pour la fin de l’état d’urgence ?

 
Autre domaine quasiment à l’arrêt en Guyane depuis le mois de mars, la culture. Les cinémas pourront rouvrir dès la fin de l’état d’urgence sanitaire. L’état d’urgence justement, prévu de s’achever le 31 octobre, sa date de fin devrait être avancée. Le Préfet a annoncé avoir sollicité l’avis du conseil scientifique à ce sujet. Le préfet Marc Del Grande interrogé sur la situation épidémiologique dans l'hexagone ou en Guadeloupe et les possibles répercussions en Guyane se veut nuancer.
 

Nous n'avons jamais été aussi bas depuis le pic de l'épidémie. Pic de l'épidémie, 3100 patients actifs, aujourd'hui nous sommes à 320, c'est dix fois moins. Le taux de reproduction du virus est inférieur à un. Cela ne veut pas dire qu'il faut que nous nous endormions sur nos lauriers, cela veut dire que nous devons avoir confiance en nous.

Marc Del Grande, préfet de la Guyane

 
Reprise des messes
Messe à la cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne ©T.M

Le retour des messes

 
A compter de ce samedi les lieux de culte peuvent de nouveaux accueillir du public mais sous certaines conditions. Ils se doivent de veiller au respect des règles sanitaires et doivent limiter l’accueil à une personne pour 4m2. Une mesure toutefois simplifiée pour les personnes d’un même foyer ou venant ensemble. Dans un groupe de moins de 10, les personnes ne sont pas tenues de respecter une distanciation physique d’un mètre entre elles dans le lieu de culte.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live