Coronavirus : la vie confinée de Luisinette Gilbert à Brighton en Angleterre

coronavirus
Lisinette confinée à Brighton en Angleterre
©Luisinette
La Guyanaise Luisinette Gilbert vit en Angleterre depuis 9 mois. Passionnée d'athlétisme, elle pratique la course de vitesse et ambitionne le haut niveau, la jeune femme habite Brighton dans le Sussex. Elle nous raconte son confinement loin de la Guyane.
Luisinette est une souriante jeune femme de 22 ans, mais derrière ce sourire se cache une envie féroce de parvenir à son but : être une championne du sprint. Pour cela, elle alterne les jobs. Revenue en Guyane en 2018 après un premier séjour en Angleterre, elle économise durant un an pour retourner dans l'île d'Albion, tout en continuant ses entraînements. C'est à Brighton, une ville balnéaire du Sussex de l'est qu'un club lui tend les bras.
"... Je suis revenue en Angleterre pour poursuivre mon rêve et atteindre mes objectifs. C'est une période de ma vie qui va me permettra d'aller plus loin".
 

Un retour en Angleterre difficile

Arrivée au mois d'août à Londres, la jeune Guyanaise a connu des péripéties douloureuses. Trouver à se loger et à travailler, régler les formalités administratives pour obtenir un titre de séjour. Tout cela a pris du temps. Certaines cohabitations ont été pénibles voire traumatisantes. La jeune femme  a vu ses économies fondrent au point, certains jours, de ne manger que "du pain et du pinda" (beurre de cacahuètes). Portée par une volonté de fer, elle a néanmoins persisté et franchi les obstacles.
Depuis 4 mois à Brighton, Luisinette partage le quotidien d'une famille anglaise de 3 enfants où elle se sent intégrée. Elle a sa propre chambre et de plus, a trouvé un job ... Je travaille en cuisine dans la restauration. C'est le premier job que j'ai trouvé en arrivant à Brighton. Cela me permet de pourvoir à mes besoins essentiels... et de payer son hébergement.
Cela n'est pas toujours simple mais l'athlète peut désormais s'entraîner quotidiennement. Les premières compétitions étaient prévues pour le mois de mai. La pandémie du Covid-19 et le confinement remettent tout en question.


"Dieu est au contrôle"

Luisinette croit en ses possibilités de parvenir à ses fins et à une foi inébranlable en Dieu. Sa spiritualité très forte, son refuge quotidien permanent, l'habite et la porte. Alors la crise sanitaire et le confinement qui va avec, elle les accepte avec philosophie:

... Je vis bien ce confinement. Je le vois comme une opportunité pour prier, passer du temps avec Dieu, améliorer ma technique sportive, déguster de bons plats, me reposer et appeler régulièrement ma famille, mes proches.


Chaque jour, Luisinette Gilbert s'entraîne dans son jardine et sur un chemin escarpé peu fréquenté. Un rituel qu'elle essaie de respecter dans la perspective de rebondir le jour d'après...
... Vous savez Dieu est au contrôle, j'y arriverai!
 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live