guyane
info locale

Le corps du chef Waiãpi exhumé

faits divers
Le corps du chef Waiãpi exhumé pour une autopsie
Le cacique waiãpi, Emyra, décédé le 23 juillet dernier ©DR
Les enquêteurs chargés d’investiguer sur la mort du chef Emyra, dans l’état de l’Amapá (Brésil), vont exhumer son corps. Ils ont ordonner une autopsie pour tenter de déterminer les causes exactes du décès. Le chef Emyra a été tué la semaine dernière, le 23 juillet 2019.
L’objectif pour les enquêteurs est de définir les causes exactes du décès du chef indigène.
Rodolfo Lopes, le procureur fédéral de l’Amapá, à d’ores et déjà ouvert deux procédures : l'une au pénal, relative au meurtre ; l'autre au civil, relative à l'invasion par des orpailleurs et des chasseurs de ce territoire indigène protégé. A ce jour, les circonstances de la mort d’Emyra Waiapi n’ont pas encore été officiellement établies.
Selon plusieurs témoignages d'indiens waiãpis, le cacique aurait été tué lors d'une attaque de son village par des orpailleurs illégaux. Les autochtones accusent les orpailleurs d’attaquer les villages implantés dans les réserves. Lors de leurs recherches préliminaires, les officiers de la police militaire et les officiers de la police fédérale ont déclaré n’avoir pour l’instant trouvé aucune preuve de la présence d’orpailleurs ou de chasseurs.

Vendredi, un hélicoptère mis à disposition par le gouvernement de l’Amapa se rendra dans le village de Mariry afin de récupérer la dépouille du chef Emyra Waiapi. Le corps sera rapatrié à Macapá afin de subir de nombreux examens. Les membres de la tribu Waiapi ont autorisé l'analyse des restes du chef indigène tué lors de l'invasion du village par une cinquantaine de mineurs illégaux. Son corps a été retrouvé dans une rivière à proximité de leur village.
Dès vendredi soir un rapport préliminaire sera établi. Le corps sera rendu au village le même jour.
L’objectif pour les enquêteurs est de définir les causes exactes du décès du chef indigène.

Le récit de Isabel Lerouge (rédaction radio Guyane La 1ère)

Publicité