Coupe du Monde 2018 : L'Espagne et le Portugal se neutralisent à l'issue d'un match incroyable (3-3)

football
Cristiano Ronaldo, assurément l'homme du match contre l'Espagne
Cristiano Ronaldo, assurément l'homme du match contre l'Espagne ©Creative Commons
Les fans de football ont été servi lors de ce choc du Groupe B de la Coupe du Monde de Football en Russie. Le Portugal et l'Espagne se sont neutralisés sur le score de trois buts partout à l'issue d'une rencontre forte en émotions.
Quel match ! Nous attendions beaucoup de cette confrontation entre l'Espagne et le Portugal, et nous n'avons pas été déçus. Un récital de football, comme nous voudrions en voir plus souvent, avec ses rebondissements et ses moments forts. Le coup d'envoi à peine donné que le match était déjà lancé : le quintuple Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo, s'est écroulé dans la surface après trois minutes de jeu, victime d'une faute de Nacho Fernandez, son coéquipier en club. Le numéro sept de la Seleçao se charge alors lui-même de la sentance et prend le gardien ibérique, David De Gea, à contre-pied sur penalty (1-0 ).

Après quelques situations dangereuses (notamment à la 22ème minute où Ronaldo a parfaitement servi Gonçalo Guedes sur un contre rondement mené, mais le jeune attaquant de Valence manquera de promptitude devant les buts de De Gea), l'Espagne s'est remise sur pied et a sévi par le biais Diego Costa à la 24ème minute après un bel exploit individuel (1-1). Deux minutes plus tard, Isco aurait même pu permettre à la Roja de mener les débats si sa lourde frappe ne s'était pas écrasée sur le dessous de la barre transversale du gardien portugais, Rui Patricio.

Ronaldo 3-3 Espagne


Juste avant que l'arbitre ne siffle la mi-temps, Cristiano Ronaldo -encore lui-, a une nouvelle fois fait parler la poudre d'une puissante frappe du pied gauche à l'entrée de la surface de réparation des hommes de Fernando Hierro. Surpris, David De Gea s'est rendu coupable d'une énorme faute de main permettant alors au Portugal de passer devant à la 44ème minute de jeu (2-1). Au retour des vestiaires, l'Espagne s'est montrée très incisive puisqu'il n'aura fallu que dix minutes à la Roja pour voir recoller au score après une belle déviation de Sergi Busquets vers Diego Costa qui n'avait alors plus qu'à pousser le ballon du bout du crampon dans les filets espagnols (2-2, 55ème minute).

Visiblement inspiré par le doublé de Diego Costa, Nacho est venu punir les portugais à la 58ème minute d'une demi-volée limpide de 25 mètres ne laissant aucune chance à l'ancien portier du Sporting CP (3-2). Le défenseur du Real Madrid, qui avait provoqué un pénalty contre son équipe en première période, s'est véritablement racheté grâce à son chef-d'oeuvre. Sauf que... Cristiano Ronaldo. L'homme au cinq Ballon d'Or a prouvé, encore une fois que sa nation pouvait compter sur lui. Après une faute de Gérard Piqué à environ 30 mètres des buts de De Gea, le capitaine du Portugal s'est élancé après une longue préparation et a propulsé une lourde frappe dans la lucarne de la Roja sur coup-franc à quelques minutes du coup de sifflet final. Magistral, le portier espagnol ne peut rien faire : trois buts partout.

L'Iran seul en tête du groupe B


Grâce à sa victoire contre la sélection du Maroc ce matin (1-0), la sélection iranienne a étonamment pris seule les commandes du Groupe B avec trois points. L'Espagne et le Portugal sont à égalité avec un point partout suite à leur match nul. Enfin, le Maroc de Hervé Renard est pour l'instant bon dernier du groupe. Les marocains, considérés comme des outsiders, se sont mis dans une position très délicate après avoir été défaits par l'Iran. Les chances de qualification des coéquipiers de Medhi Benatia semblent désormais tenir de l'exploit, puisqu'ils devront par la suite jouer contre les deux favoris de ce groupe très relevé : l'Espagne et le Portugal.

N'oubliez pas que vous pouvez suivre demain le premier match de l'Equipe de France dans cette Coupe du Monde à 7 heures sur la chaîne de Guyane la 1ère en direct !
Les Outre-mer en continu
Accéder au live