Couvre-feu à 20 heures dans l'agglomération cayennaise et tests obligatoires pour les voyageurs en provenance des Antilles

coronavirus
Le couvre-feu est de nouveau instauré à 20 heures à Cayenne, Matoury, Rémire-Montjoly et Macouria.
Le couvre-feu est de nouveau instauré à 20 heures à Cayenne, Matoury, Rémire-Montjoly et Macouria. ©DR
Les autorités mettent en place de nouvelles règles sanitaires pour faire face à la montée de la circulation virale. Le couvre-feu est abaissé à 20 heures dans quatre communes de la CACL.

La situation épidémique en Guyane se dégrade depuis deux semaines, et cela se confirme dans les chiffres. Le variant Delta est de plus en plus présent au sein des contaminations. Le taux d'incidence (nombre de cas positifs en sept jours rapporté à 100 000 habitants) est plutôt stable mais sur un niveau élevé. Mais, surtout, la tension hospitalière est toujours élevée, et usante pour les personnels médicaux.

Couvre-feu à 20 heures à Cayenne

En pleine période de grandes vacances, la Préfecture a instauré de nouvelles règles à l'issue de la cellule interministérielle de crise ce jeudi, mais pas de changement radical. L'heure du couvre-feu change à Cayenne et quatre communes de son agglomération (Matoury, Rémire-Montjoly, Macouria), désormais fixée à 20 heures, à partir de vendredi 30 juillet.

L'autre changement majeur concerne les voyageurs en provenance des Antilles. Vaccinés, ou pas, tous doivent se soumettre à un dépistage du virus, PCR ou antigénique.

Le Préfet, Thierry Queffelec, s'exprimait ce jeudi au micro de Patrick Clarke.

Le Préfet annonce un couvre-feu fixé à 20 heures à Cayenne et son agglomération