Couvre feu: le coup de gueule du collectif Mayouri santé

coronavirus
Mayouri sante

La courbe descendante du nombre de cas positifs sur le territoire guyanais n'empêche pas le maintien des mesures strictes par les autorités. Le collectif citoyen Mayouri santé interpelle la préfecture.

Ils se sont réunis mardi matin 23 février devant la préfecture. Objectif faire entendre leurs positions face aux mesures prises selon eux de façon unilatérale par le préfet. Olivier Goudet, chef de file de Trop Violans, Philippe Bouba, représentant du Mayouri santé et une dizaine de sympathisants ont tenu une conférence de presse pour dire leur ras-le-bol après bientôt un an de couvre-feu feu qu'ils qualifient d'injustifié. En prenant en exemple sur les autres départements de France mais aussi d'autres pays du monde, Yvane Goua du collectif Trop Violans s'est inquiétée face aux journalistes présents de l'impact économique de ce couvre-feu à 19 heures pour les petites structures guyanaises. Le collectif voit dans l'application stricte et non aménagée des mesures, une volonté manifeste de nuire au peuple guyanais.

Collectif Mayouri Santé : un couvre-feu qui a trop duré.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live