Covid-19: ce qui change pour la Guyane suite aux annonces de Jean Castex

coronavirus
coronavirus covid conférence de presse Jean Castex Premier ministre Olivier Véran
Jean Castex et Olivier Véran à Matignon, lundi 27 décembre. ©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Lundi 27 décembre 2021, le Premier ministre et le ministre de la Santé ont annoncé de nombreuses mesures sanitaires visant à freiner l'arrivée du énième vague de Covid-19. Ces annonces concernent le milieu professionnel, ainsi que la vaccination ou encore les loisirs.

Ce lundi 27 décembre 2021, le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, ont annoncé une batterie de mesures sanitaires. Ces dernières visent à ralentir la propagation des variants Omicron et Delta au niveau national. Parmi ces annonces, plusieurs concernent également les territoires d’Outre-mer, dont la Guyane. 

Le délai de réception de la troisième dose de rappel écourté

Pour commencer, notez qu’aucun couvre-feu n’a été instauré par le Gouvernement. Aussi, la rentrée scolaire (prévue le 3 janvier 2022) n’est pas reportée. D’ailleurs, la vaccination est accessible à tous les enfants âgés de 5 à 11 ans depuis le 22 décembre dernier. Au sujet de la vaccination : dès ce mardi 28 décembre, le délai pour recevoir la troisième dose de rappel passe de quatre mois à trois mois après la vaccination complète (soit après une deuxième injection ou après avoir eu le Covid-19). 

Le lundi 27 décembre, le Conseil des ministres a adopté un projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. "Dans les lieux où ce pass s'applique depuis plusieurs mois (…) il faudra justifier d'être vacciné pour pouvoir entrer",  a annoncé Jean-Castex. Cette mesure sera appliquée dès le 15 janvier 2022 sous réserve d’être adoptée au Parlement. Cette loi prévoit de rehausser l’échelle des sanctions contre les fraudes. Si elle est adoptée, les gérants des établissements recevant du public (ERP) auront le droit d'effectuer des contrôles d'identité.

Consommation d’aliments interdite dans les transports collectifs

En ce qui concerne les loisirs, une jauge de 2 000 personnes pour les grands événements en intérieur et de 5 000 personnes pour les grands événements en extérieur a été fixée. Par ailleurs, il faudra rester debout pour assister aux concerts. Dans les cafés et les bars, ce sera le contraire : la consommation debout sera interdite dès le lundi 3 janvier 2022. Ces règles seront à appliquer pendant trois semaines. Ce n’est pas tout.

La consommation de boissons et d'aliments sera interdite dans tous les cinémas, théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs, y compris longue distance.

Jean Castex, Premier ministre

Contactée par la rédaction, la compagnie Air Caraïbes, qui assure des vols long-courriers entre la Guyane et l'Hexagone (entre autres destinations), n'a reçu aucune directive à ce sujet pour l'instant. Les repas seront donc servis comme d'habitude aux passagers. Le Gouvernement devrait préciser les modalités de cette interdiction dans les jours à venir.