Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dès ce 21 juillet

coronavirus
illustration Coronavirus Covid-19
©Gerd Altmann de Pixabay
L'épidémie est à nouveau en hausse. Une légère hausse mais le taux d'incidence est aujourd'hui de 190 sur 100 000 habitants, soit 3 points de plus en 24h. Idem pour le taux de positivité, actuellement de 12 %. Sans surprise, l'Île de Cayenne reste la région la plus impactée.

Le point épidémiologique du jour déclare 152 cas positifs sur 1 269 tests réalisés. Avec 29 285 contaminations depuis le début de l'épidémie, la barre des 30 000 cas sera atteinte d'ici la fin de la semaine. 

Les hospitalisations conventionnelles baissent (-2), mais la liste des malades en réanimation s'allonge (+3) en 24h. Au total, 169 personnes ont perdu la vie après avoir contracté le coronavirus. Le taux d'incidence est aujourd'hui de 190 sur 100 000 habitants, soit 3 points de plus en 24h. Idem pour le taux de positivité, actuellement de 12 %. Sans surprise, l'Île de Cayenne reste la région la plus impactée. 

 

Le pass sanitaire en vigueur

Pass sanitaire /santé / covid-19
Ce qui valide le "pass sanitaire". ©gouvernement.fr / service d'information

La vaccination est en légère hausse. Ils sont 40 174 à être désormais vaccinés. Une hausse qui s'explique sans doute par l'obligation, aujourd'hui d'un pass sanitaire pour accéder à certains services. Le pass sanitaire s’applique dès ce 21 juillet. Il s'agit d'une preuve sanitaire, à présenter : soit par QR code, via l’application tous anti-covid, soit en version papier. Trois preuves sont possibles : le certificat de vaccination complet, un test PCR négatif, ou un certificat de rétablissement de la Covid d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

 

Une preuve d'identité sanitaire

salle de cinema
©Guyane1ère

Le pass sanitaire est étendu à tous les lieux de loisirs et de culture qui rassemblent plus de 50 personnes dès demain. Autrement dit : les cinémas, les salles de spectacle, les salles de sports. Début août, nouveau tour de vis : le pass sanitaire sera obligatoire pour les cafés, restaurants, bars, et pour les hôpitaux, maison de retraite, établissements médico-sociaux. Il sera également demandé pour tous les voyages en avion, et en cars, pour les trajets de longue distance. Pour l’instant, nous ne sommes pas concernés, en Guyane, pour les centres commerciaux : le pass sanitaire ne concerne que les grands centres, tels qu’ils existent dans les grandes villes.

Pour les jeunes de 12 à 17 ans : la mesure est repoussée à la fin du mois d’août. Même chose pour les salariés des lieux et établissements qui reçoivent du public : ils devront être vaccinés, au 1er septembre. Les personnes vaccinées complètement, peuvent prendre l’avion vers l’Hexagone sans motif impérieux, sans test PCR avant de partir, sans test antigénique à l’arrivée, et sans dizaine obligatoire et surveillée. Des vaccinés qui peuvent également franchir les barrages d’Iracoubo et de Régina, sans justificatif.