COVID-19 : hausse des cas constatée en Guyane, la circulation reste faible

coronavirus
Illustration covid-19
©Thor Deichmann - Pixabay
Au mois de novembre 2022, le nombre de cas de Covid-19 est en hausse. La situation reste stable et la circulation est plutôt faible. Toutefois, le dernier taux d'incidence relevé (pour le 11 au 18 novembre) est de 67 sur 100 000 habitants. Il a donc doublé lorsqu'on le compare à la semaine précédente.

Les cas de Covid-19 connaissent une nouvelle hausse. Le taux d'incidence relevé pour la semaine du 11 au 18 novembre est de 67 sur 100 000 habitants, tandis qu'il était 29 pour la semaine du 4 au 10 novembre. Cette reprise est principalement constatée sur l'Île-de-Cayenne et dans les Savanes. La hausse concernerait toutes les tranches d’âge.

L'Agence Régionale de Santé note, par ailleurs, que ces cas sont sous-estimés, puisque certains laboratoires de biologie médicale ont suspendu la transmission des résultats des tests Covid-19 dans le Système d'Informations de DEPistage (SI-DEP), la plateforme numérique où sont systématiquement enregistrés les résultats des laboratoires de tests Covid-19.

Rappel des bons gestes à adopter

Alors que l'on pensait le virus disparu, il revient faire un petit coucou. Les bons reflexes ont peut-être, eux aussi, été oubliés. Avant tout, les tests sont gratuits en Guyane jusqu'à fin janvier 2023 (pour tout le monde). Le pass sanitaire, lui, n’est plus en vigueur depuis le mois d’août dernier.

Enfin, depuis le 21 mars 2022, les personnes dites "cas contacts" (de plus de 12 ans et quel que soit leur schéma vaccinal) ne sont plus tenues de respecter un isolement. En revanche, dès les premiers symptômes, il faut se tester et s'isoler immédiatement en cas de positivité